Un des 63 exemplaires "type S".

Oui, le plus célèbre des petits roadsters a aussi existé sous la forme d'un coupé. Celui-ci fut développé à partir de la deuxième génération (la NB) au début des années 2000 et réservé au marché japonais. Au total, Mazda n'en produisit que 179 exemplaires, équipés soit du moteur 1,6 litre de 110 ch, soit du 1,8 litre de 160 ch. L'un d'eux se retrouve aujourd'hui sur le marché de la seconde main, et son prix serait presque raisonnable.

Datant de 2004, l'exemplaire en question est un des 63 coupés Type S, c'est-à-dire à moteur 1,8 litre de 160 ch et boîte manuelle à six rapports. Il n'a parcouru que 48'000 km depuis sa mise en circulation et a été complètement restauré récemment. Il tourne donc comme une horloge et doit théoriquement prodiguer des sensations de conduite encore plus agréables qu'une NB roadster, moins rigide et à peine plus légère (10 kilos seulement).

Mazda MX-5 coupé
Mazda MX-5 coupé

L'auto est affichée au prix de 30'000 livres, soit l'équivalent de 34'000 euros environ. Certes, c'est bien plus cher plus qu'une NB classique (un bel exemplaire coûte aujourd'hui dans les 7000 euros), mais compte tenu de la rareté du véhicule, cela ne paraît pas complètement exorbitant non plus.

Pour rappel, l'idée d'une MX-5 coupé avait été une première fois explorée avec le Miata M coupé de 1996, un concept qui ne fut toutefois pas commercialisé par Mazda.

Galerie: Mazda MX-5 coupé à vendre