Faut-il vraiment ne jamais dire jamais ?

Vous avez sans doute déjà lu que McLaren n'était pas du tout intéressé à l'idée de produire un SUV. C'était aussi le cas il y a quelques années concernant Bentley, Lamborghini et même Ferrari. Si, du côté de Maranello, on commence à y travailler, Bentley et Lamborghini ont déjà franchi le pas et proposent tous les deux un SUV à leur catalogue. Aston Martin va bientôt également dévoiler son premier SUV, chose qu'à déjà fait Rolls-Royce avec le Cullinan. Finalement, il reste peu de constructeurs ne proposant pas encore de SUV à leur catalogue. On pense notamment à Lotus ou encore à Bugatti, même si l'idée fût évoquée pour les deux marques il n'y a pas encore si longtemps.

Dans le lot on pourrait également ajouter McLaren. En effet, la firme de Woking, qui ne cesse de battre des records de ventes, continue d'étouffer le marché des GT et des supercars en multipliant les modèles. Mais s'il y a bien un segment que McLaren laissera aux autres, c'est bien celui des SUV. En effet, Mark Roberts, le responsable du design de McLaren Automotive, a de nouveau réaffirmé la position de la marque britannique concernant l'arrivée éventuelle d'un SUV : "Nous offrons à nos clients une expérience de conduite ultime", a confié Mark Roberts à nos confrères de chez Automotive News, lors du Salon de Toronto, au Canada. "Pour nous, cela signifie ne faire aucun compromis. Or un SUV ne nous permet pas de suivre cette ligne. Ce n'est pas un type de véhicule sans compromis".

McLaren va donc continuer à travailler sur ses gammes Sports Series, Super Series et Ultimate Series. Les ingénieurs travailleront également sur de nouvelles solutions concernant notamment l'hybridation et l'électrification, conformément au plan "Track 25" annonçant l'arrivée de 18 nouveaux modèles et dérivés d'ici la fin de l'année 2025. Ce programme a d'ores et déjà débuté avec les arrivée des McLaren Speedtail, 720S Spider et 600LT Spider.

'

Galerie: McLaren 600LT Spider (2019)