La gamme Sports Series compte sur une nouvelle déclinaison.

Plus rien ne semble stopper McLaren. En effet, l'an passé, après la révélation des McLaren 600LT, Senna et Speedtail, la firme de Woking revient fort en ce début d'année 2019 avec l'arrivée de l'inévitable McLaren 600LT Spider. Il s'agit de la version découvrable de la 600LT qui permettra aux clients de profiter du V8 les cheveux au vent, et sur circuit de préférence. Grâce à une commande subtilement intégrée au sein de l'habitacle, le toit s'ouvre et se referme jusqu'à 40 km/h. Comme sur le coupé, les sorties d'échappement sont disposées en hauteur. Les ingénieurs ont intégrés une petite vitre à l'arrière pour éviter les remous d'air dans l'habitacle. Une fois le toit en place, cela permet de libérer 52 litres d'espace supplémentaires au niveau du coffre.

McLaren 600LT Spider
McLaren 600LT Spider
McLaren 600LT Spider
McLaren 600LT Spider
McLaren 600LT Spider

Sous le capot, nous retrouvons toujours le V8 maison, à savoir un bloc de 3,8 litres de cylindrée, bi-turbo, développant la bagatelle de 600 chevaux et 620 Nm de couple. Malgré un poids supplémentaire de 50 kilos en raison du mécanisme de toit (1297 kilos pour le Spider contre 1247 kilos pour le Coupé), les performances sont similaires avec un 0 à 100 km/h abattu en 2,9 secondes et un 0 à 200 km/h en 8,4 secondes (+ 0,2 seconde par rapport au Coupé). Concernant la vitesse de pointe, si le Coupé revendique 328 km/h, la version Spider annonce 324 km/h.

Par rapport à la McLaren 570S Spider, la 600LT Spider peut perdre jusqu'à 100 kilos grâce à l'option MSO Clubsport Pack moyennant environ 20'500 euros. Cela intègre des sièges en carbone et différents éléments extérieurs aussi fabriqués en carbone. La production de la McLaren 600LT Spider est limitée à seulement un an. Celle-ci s'échange contre un chèque de 228'000 euros, hors options et hors éléments de personnalisation bien évidemment.