Aurez-vous le droit de circuler ce mardi 23 juillet 2019 ?

Face à l'épisode de canicule qui a débuté, la Préfecture de Paris a finalement décidé de mettre en place pour ce mardi juillet 2019 (de 5h30 à minuit) la circulation dite "différenciée" dans la capitale et en Île-de-France. Voici ce qu'il faut savoir pour ceux qui comptent prendre leur voiture : 

Quelles voitures sont concernées ?

Contrairement à la circulation alternée, qui concernait le numéro de plaque d'immatriculation, pair ou impair, la circulation différenciée prend en compte la vignette Crit'Air du véhicule. Et seuls les véhicules arborant une vignette Crit'Air de 0 à 3 seront autorisés à circuler ce mardi 23 juillet 2019. Autrement dit, si vous avez une vignette Cit'Air 4 ou 5, lesquelles concernent les diesel immatriculés entre 1997 et 2005, votre véhicule devra rester au garage. 

À noter que les poids lourds (PTAC supérieur à 3,5 tonnes) doivent contourner la capitale par la Francilienne. 

 

Quelle zone est concernée par la circulation différenciée ?

L'interdiction de circuler liée à la circulation différenciée concerne évidemment Paris mais aussi une grande partie de l'Île-de-France, En effet, tout le périmètre délimité par l'A86 est concerné, sans que l'A86 ne soit elle concernée. Au total, ce sont donc 70 villes qui sont concernées par ces restrictions.

Restrictions de vitesse

À noter enfin que les limitations de vitesse, abaissées depuis déjà quelques jours dans tout ce périmètre dessiné par l'A86, restent en vigueur. Concrètement, voici ce que ça donne : 

- 110 km/h sur autoroute sur les portions normalement limitées à 130 km/h

- 90 km/h sur les portions d'autoroute et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h

- 70 km/h sur les portions d'autoroute et de voies rapides normalement limitées à 90 km/h, ainsi que sur les nationales et départementales

Attention si vous êtes autorisé à prendre votre voiture ce mardi 23 juillet 2019, la Préfecture de police prévient que de nombreux contrôles auront lieu afin "de s'assurer du respect de l'ensemble de ces mesures".