Le V12 a du souci à se faire.

L'accélération des voitures électriques est fulgurante. Sur internet, les duels entre véhicules électriques et thermiques se multiplient. Une fois n'est pas coutume, c'est la chaîne YouTube Carwow qui nous propose un duel assez intéressant. Cette fois, la Tesla Model S P100D affronte une Lamborghini Aventador S, appartenant à Yiannimize, un spécialiste du covering au Royaume-Uni. 

D'un côté, la Tesla Model S P100D affiche une puissance phénoménale supérieure à 600 ch. Mais ce qui étonne le plus, c'est son accélération ! En effet, avec le mode Ludicrous activé, cette fusée expédie le 0 à 100 km/h en seulement 2,6 secondes. Comme toujours, la berline électrique joue de son atout pour froisser des supercars comme Ferrari, Porsche ou Lamborghini. Eh bien, justement, cette vidéo montre que la Tesla Model P100D a une aussi bonne accélération qu'une Aventador S. Celle qui ferait presque figure de dinosaure avec son V12 6.5 L atmosphérique développe 740 ch. Mais ce n'est pas la version la plus puissante de l'Aventador, puisque l'an dernier, Lamborghini a lancé la SVJ de 770 ch.

Selon Lamborghini, l'Aventador S accélère de 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, soit 0,3 s de plus que la Model S P100D. Lors de cet affrontement, l'Aventador S s'incline face à la Tesla au démarrage. Seulement, après plusieurs mètres, la supercar italienne parvient à rattraper sa rivale et franchit la ligne d'arrivée en premier. C'est donc une victoire pour l'Aventador S, mais avec un temps de 10,8 s (Model S) et 10,7 s (Aventador S) pour effectuer le 400 m départ-arrêté, la différence est minime. En ligne droite, les voitures électriques traumatisent les thermiques. En revanche, sur le circuit, le résultat est tout autre puisque les électriques ne sont (pour le moment) pas conçues pour rouler sur ce terrain hostile. Leur châssis n'est pas optimisé pour cette discipline, mais cela ne saurait tarder...