La voiture verrait le jour en 2023.

Après avoir "La Voiture Noire", sorte de lointaine descendante de l'Atlantic, Bugatti voudrait créer un autre véhicule inspiré d'une de ses gloires passées. Cette fois, l'idée serait de ressusciter l'esprit de la Royale avec une limousine entièrement électrique.

D'après les informations relayées par Car, le média à l'origine de l'information, la voiture ferait partie de la gamme "courante" du constructeur, contrairement à "La Voiture Noire" qui est un modèle unique. Elle pourrait être nommée "Royale", comme sa lointaine devancière.

Toujours selon la même source, cette Royale des temps modernes serait bâtie sur la plateforme J1 de la Taycan. Du fait de son statut de limousine, elle afficherait une longueur supérieure à celle de la Porsche (environ 4,90 mètres). Elle embarquerait trois moteurs électriques délivrant en tout dans les 880 ch, et disposerait de quatre roues motrices. 

Le constructeur aimerait du reste utiliser des batteries solides, technologie qui doit permettre des progrès significatifs en matière d'autonomie. Il aurait recours à du carbone et à des alliages de pointe pour limiter le poids de l'auto. Enfin, il ne s'interdirait pas de l'équiper d'un système de conduite automatisé très performant (niveau 4 évoqué) et façonnerait naturellement un habitacle extrêmement luxueux, que les clients pourraient personnaliser à leur guise.

La nouvelle Royale ne verrait pas le jour avant 2023, bien des années donc après le concept Galibier qui avait montré à quoi pourrait ressembler une limousine Bugatti. Le constructeur en demanderait environ 700'000 euros, et serait potentiellement prêt à proposer différents types de carrosseries.

Source : Car

Galerie: Bugatti Galibier concept