Vous avez dit sacrilège ?

Monter un moteur Lexus V8 dans une Ferrari peut être plus que mal vu par les puristes de la marque italienne. Mais avec 750 chevaux sous le capot, ne nous plaignons pas.

La Ferrari F40 LM (Le Mans) était l'une des voitures les plus rapides et les plus puissantes du marché au moment de son lancement en 1989. Malheureusement, contrairement à la F40 standard, la variante LM a été conçue pour être conduite exclusivement sur circuit.

Alors que la F40 standard développe 477 chevaux (356 kilowatts) en version américaine et 471 chevaux (352 kW) en version européenne à partir d'un V8 Biturbo Tip F120 A de 2,9 litres. La LM développe elle une puissance de 760 chevaux (566,7 kW) à 7 500 tr/min à partir du même moteur, en partie grâce à deux turbocompresseurs IHI et à des intercoolers Behr de plus grande taille.

Ferrari F40 LM Réplique arrière gauche trois trimestres

Le moteur envoyait la puissance aux roues arrière par l'intermédiaire d'une boîte manuelle à cinq rapports. La vitesse maximale de la F40 LM a été évaluée à 368,5 kilomètres à l'heure, et avalait l'exercice du 0 à 100 km/h en 3,1 secondes seulement. La Ferrari F40 LM étant construite sur un châssis tubulaire et que les panneaux de carrosserie étant faits de matériaux composites, le poids à vide de la voiture n'était que de 1 050 kg.

Cependant, la Ferrari F40 LM vue dans cette vidéo n'est pas un exemplaire authentique, mais une réplique, et est propulsée par un V8 Biturbo Lexus Racing 4.0 litres. Si vous êtes un puriste cheval cabré, essayez tout de même de vous détendre.

Cette réplique de la F40 LM a été conçue et construite par Steve Cox en Nouvelle Zélande au début des années 2000. Dans sa phase d'évolution finale, cette voiture développe une puissance de 750 chevaux (10 de moins que la "vraie" F40 LM) et transmet la puissance du moteur aux pneus arrière via une boîte de vitesses séquentielle à six rapports. Bien que sa vitesse de pointe ne soit pas dévoilée dans la vidéo, nous pouvons arguer sans hésiter que cette voiture de course franchira facilement le seuil des 320 km/h et passera de l'arrêt à 100 km/h en 3,2 secondes.

Ferrari F40 LM Replica Avant Gauche

Comme pour l'authentique F40 LM, Steve Cox a construit le cadre de sa réplique avec de l'acier tubulaire importé. Cependant, contrairement à la voiture italienne, les panneaux de carrosserie de sa voiture ont été fabriqués en fibre de verre, Kevlar et fibre de carbone plutôt qu'en matériaux composites. En raison de la légère variation dans les matériaux utilisés pendant le processus de construction, cette réplique de la F40 LM a un poids à vide légèrement plus élevé de 1'200 kg par rapport à l'authentique Ferrari F40 LM.

Pour voir en action cette Ferrari unique propulsée par un moteur Lexus, regardez la vidéo ci-dessous montrant ce monstre s'attaquer à une course de côte à l'occasion des éditions 2016, 2017 et 2018 du Leadfoot Festival.