Celui-ci se situe sur l'autoroute A4, au péage de Boulay, en Moselle.

Vous vous demandez certainement pourquoi, en France, les autoroutes fonctionnent encore avec des barrières de péage tandis qu'au sein d'autres pays, au Portugal par exemple, les autoroutes bénéficient de portiques. C'est une bonne question mais qui devrait rapidement quitter vos esprits puisque certaines sociétés de gestion d'autoroutes testent actuellement des péages sans barrière, mais avec des portiques. La société Sanef teste depuis mercredi cette technologie sur son échangeur de l'autoroute A4 à Boulay, en Moselle.

Dans les faits, cela se caractérise par l'absence de barrière de péage traditionnelle et l'arrivée de portiques bardés d'antennes, de caméras et de lasers permettant de détecter et d'identifier un véhicule. La plaque est scannée par la caméra et le laser permet d'évaluer la taille du véhicule pour ajuster le prix du péage. Pour les personnes disposant de télé-péage l'affaire est dans le sac, cela se complique un peu pour ceux qui n'en possèdent pas. En effet, pour les automobilistes qui n'ont pas de badge et dont la plaque d'immatriculation scannée a été identifiée, le tarif devra ensuite être réglé sur internet ou aux bornes automatiques situées à proximité du péage et plus précisément sur un parking situé après le portique. Pour le coup, cela devient bien moins pratique qu'un péage avec barrière si on opte pour la seconde solution. Dans tous les cas, la première fois, un courrier sera envoyé au domicile de l'automobiliste en lui expliquant comment régler.

Contraignant ce système finalement ? Peut-être, c'est en tout cas ce qu'explique la Sanef qui explique que "ce système de règlement peut rapidement devenir contraignant et fastidieux à gérer, surtout pour les personnes empruntant régulièrement le péage de Boulay". Car si la somme n'est pas réglée dans un délai de 30 jours, une amende de 20 euros sera ajoutée au montant de péage à payer. La Sanef explique : "Vous recevrez un courrier d'avertissement vous donnant 20 jours supplémentaires pour régler mais cela uniquement pour le premier passage! Ensuite, vous n'aurez que 10 jours pour régler vos passages, avant de recevoir une amende de 20 euros. Ensuite chaque trajet non-réglé déclenchera directement l’envoi d’un avis de paiement à votre domicile, majoré d’une amende".

Les clients pourront opter pour une étiquette RFID gratuite à coller sur le pare-brise. Pour l'obtenir, il faut se rendre sur internet ou bien sur une borne automatique située à proximité du péage de Boulay. Il suffira ensuite d'enregistrer la carte bancaire à débiter. L’étiquette fonctionnera en revanche uniquement au péage de Boulay.