L'artiste à l'origine de ce travail a passé 72 heures sur le véhicule.

Pour fêter l'arrivée du Tucson N Line, Hyundai a demandé à l'Allemand Andreas Preis de rhabiller un exemplaire de sa nouveauté. L'artiste avait pour consigne d'imaginer une robe évoquant tout à la fois la branche sportive N, la compétition en général et deux véhicules en particulier, la Hyundai i20 engagée en WRC et de la i30 N TCR. Il devait aussi utiliser les couleurs figurant dans le nuancier des Hyundai N Line.

Initialement peinte en rouge, la carrosserie a été décorée à la main de nombreux motifs abstraits et colorés, que l'on retrouve également au niveau du volant. Certains sont censés évoquer des virages, d'autres des chicanes, d'autres encore font penser à des drapeaux à damiers, l'idée générale étant de souligner la dimension sportive du véhicule. Au total, l'artiste a passé 72 heures sur ce projet.

Galerie: Hyundai Tucson art car

Pour mémoire, le Tucson N Line bénéficie d'un traitement plus sportif, aussi bien à l'intérieur (sellerie cuir / alcantara à surpiqûres rouges, pédalier en aluminium) qu'à l'extérieur (boucliers et phares LED redessinés, jantes de 19 pouces noires, coque de rétroviseurs de la même couleur, grille de calandre spécifique, etc). Il profite de nouveaux réglages de suspensions et de direction, mais doit se contenter des mécaniques habituellement proposées sur le Tucson, à savoir un essence de 177 ch ch et deux diesel de 136 et 185 ch. Par la suite, Hyundai pourrait proposer Tucson N "tout court", qui d'après certaines sources affichera une puissance d'environ 340 ch.