Le nombre de tués a augmenté de 17,1 % par rapport à l'an dernier.

L'observatoire national interministériel de la sécurité routière vient de publier le baromètre de février 2019. Les résultats ne sont pas encourageants, alors que tous les indicateurs étaient au rouge en janvier 2019, la tendance haussière s'accélère. En effet, 253 personnes ont été tuées en février 2019, soit 37 tués de plus (+17,1 %) qu'au mois de février 2018. Ce sont également 15 tués de plus (et de trop) que le mois de janvier 2019. La hausse de la mortalité concerne essentiellement les piétons, les cyclistes, les jeunes de 18-24 ans et les seniors de 65 ans et plus.

Le mois de février dernier comptabilise 4091 accidents (+22,3 % par rapport à 2018), 5274 victimes de la route (somme des blessés et des tués de la route) - soit 21,3 % de plus par rapport à 2018 - 5021 blessés (+17,7 % par rapport à 2018) et 253 tués (+17,1 % par rapport 2018). 

Maintenant, si l'on regarde le baromètre cumulé sur 12 mois (mars 2018 à février 2019) et que l'on compare au cumul de mars 2017 à février 2018,  l'observatoire national interministériel de la sécurité routière relève une baisse des accidents corporels de 2,6 %, une baisse des personnes tuées de 3,8 %, une baisse des blessés et des victimes de 3,1 % et 3,2 % respectivement. 

Ainsi, pour conclure, sur une année glissante, les chiffres sont plutôt bons mais si l'on zoome sur le début de l'année 2019, le baromètre montre que le nombre d'accidents, de blessés, de victimes et de tués sont en forte hausse.