Ces concepts ont donné naissance aux Corvette C2 et C3.

Modèle : Chevrolet XP-755 (Mako Shark)

Présentation : Salon de New York en 1962

Pourquoi nous souvenons-nous de ce concept ?

Le rêve du moteur central a été imaginé avec un concept élaboré dans les années 1960. Son nom d'origine est "XP-755", plus tard, cette voiture changea de nom pour Mako Shark.

Il existe une histoire intéressante sur sa couleur "Mako Shark", conçue par Larry Shinoda pour la promotion de la Corvette C2, et qui fut lancée sous la direction de Bill Mitchell, responsable du département de conception de General Motors.

Galerie: Chevrolet Mako Shark I Concept (1962)

Bien que cela n'ait pas été confirmé, Mitchell aimait la couleur du requin Mako qu’il a pêché avant de l'accrocher au mur de son bureau. Bill demanda à son équipe de recréer la couleur du requin Mako, afin qu'elle habille certaines voitures. Ce concept a fait sensation, et a poussé les propriétaires de Corvette à acheter des kits de carrosserie, pour que leur voiture ressemble à cette Mako Shark...

Modèle : Chevrolet Mako Shark II

Présentation : Mondial de l'automobile de Paris et salon de New York en 1965

Spécificités : Moteur V8 de 7,0 litres, 425 ch, transmission automatique à 3 rapports

Pourquoi nous souvenons-nous de ce concept ?

Galerie: Chevrolet Mako Shark II (1965)

Le concept Mako Shark devient réalité trois années plus tard. La Mako Shark II est une évolution du concept Mako Shark, lui-même inspiré de la Stingray XP87 de Bill Mitchell datant de 1959. Elle a été exposée pour la première fois au salon de l'automobile de 1965 à New York. Le prototype - dont la production a coûté trois millions de dollars - s'est rendu à Paris la même année, avec le moteur V8 appelé Mark IV 427.

Ce bloc était associé à une transmission automatique à 3 vitesses. Les sièges de la Mako Shark II étaient fixes et le volant pouvait être facilement soulevé pour faciliter l'accès et la sortie du véhicule. 

L'une des caractéristiques les plus importantes de la Mako Shark II était les ailerons de stabilisation utilisés à l'arrière. En position ouverte, ces pièces amélioraient le flux d’air au-dessus de la carrosserie en produisent une force d'appui à l'arrière. En position fermée, ils donnaient l'impression que cette voiture ressemblait à un requin.

Bien qu’il s’agisse du chef-d’œuvre de Bill Mitchell et de Larry Shinoda, la voiture n’était pas stable à haute vitesse. Cependant, après des années de développement, la Mako Shark II donna naissance à la Corvette C3 en 1968.

'