Une version P400 S by Bertone de 1969 !

Lamborghini est aujourd'hui l'une des marques d'automobiles sportives les plus prestigieuses au monde, à un rang égal aux plus grands constructeurs que sont Ferrari, McLaren ou encore Bugatti. Et ce statut, gagné au fil des décennies, a eu pour origine la Miura, voiture sportive des années 60, qui a propulsé la marque de Sant'Agata Bolognese sur le devant de la scène, en devenant l'un des choix préférés des stars du rock et du cinéma.

Au fil des années de commercialisation, la Miura a progressé et en 1968, la version P400 S est sortie des usines de la marque. Commercialisée pendant trois ans et demi, jusqu'en 1972, elle a été fabriquée à 140 exemplaires et embarquait un V12 3.9 litres développant une puissance de 370 chevaux et un couple de 390 Nm. Grâce à un poids dépassant tout juste la tonne, elle atteignait 285 km/h en pointe et abattait le 0 à 100 km/h en 5,6 secondes.

Le châssis vendu par RM Sotheby's au Royaume-Uni date de septembre 1969 et porte le numéro 4245. Cette Miura n'a eu un propriétaire qu'à partir de 1971 et a été dessinée sur-mesure, avec un jaune Sporting Giallo et un intérieur bleu en skaï. Revendue par Walter Becker, propriétaire d'une agence de pub, en 1974, elle n'a ensuite appartenu qu'à une seule famille, les Weber pendant les 45 années qui ont suivi. 

Lamborghini Miura P400 S by Bertone (1969)

Utilisée par Hans Peter Weber et Karl Gerhard Weber dans les années 70, elle ne sortait en réalité que pour de rares occasions. Lors du décès de Hans Weber, son frère Karl l'a récupérée et l'a stockée dans une grange, jusqu'à ce qu'elle soit vendue par RM Sotheby's. Du temps de son ancien propriétaire, la Miura en question était régulièrement entretenue, de sorte qu'elle est encore entièrement originale. 

Bien qu'elle nécessite un petit coup de jeune si elle veut retrouver l'air libre et les routes ouvertes, elle a été vendue, dans son jus, à 1,45 million d'euro. Une addition qui peut sembler salée, puisqu'elle devra s'accompagner d'une remise en forme complète, mais qui se justifie par le fait que cette Lamborghini, âgée de 50 ans, n'ait eu que deux propriétaires et reste encore dans sa condition originale. Nul doute que son nouveau propriétaire saura en prendre soin pour préserver un véhicule dont la valeur ne devrait faire que grimper dans les prochaines années.

Galerie: Lamborghini Miura P400 S by Bertone (1969)