La Yaris GR joue les gros bras, mais sa motorisation demeure un mystère.

Surprise ! Annoncée dans un clip vidéo, voici avec plusieurs semaines d'avance la toute nouvelle Toyota Yaris GR ! La sportive sera dévoilée officiellement le 10 janvier prochain avant d'être exposée au Salon de Tokyo. Mais grâce à nos confrères de Wheels, qui ont eu la chance de participer au tournage d'un clip promotionnel en Australie, on découvre la Toyota Yaris GR sans aucun camouflage

La sportive est fortement bodybuildée. Toyota a supprimé les deux portes arrière, tout en élargissant la carrosserie pour lui donner un aspect très musclé. L'avant de la Yaris GR profite d'un nouveau bouclier et d'une calandre béante pour apporter le maximum d'oxygène au moteur. Nos confrères ont même pu accéder à bord. À première vue, il n'y a rien de bien excitant, mais gardez en tête que la voiture ici présentée est un modèle de pré-production. Il est à noter que les ingénieurs de Toyota ont eu la bonne idée d'équiper leur bombinette d'une boîte de vitesses manuelle et de ne pas remplacer le bon vieux levier de frein à main. 

Galerie: Photos espion Toyota Yaris GR

Si, pour l'heure, nous ne connaissons absolument pas les spécificités techniques de la Yaris GR, nous savons toutefois que son moteur est associé à une transmission intégrale. Le capot de la Yaris GR abriterait un bloc quatre cylindres (ou trois cylindres), dont la puissance devrait être supérieure à 200 ch.

Il est intéressant de voir que contrairement à Peugeot et à Renault qui ne devraient plus commercialiser les 208 GTi et Clio R.S. (sous forme thermique), Toyota, lui, tient toujours à proposer à ses clients une voiture de sport dans le segment des citadines. Est-ce que la Toyota Yaris GR est hybride pour respecter les normes en matière de pollution ? Le mystère est à son comble...