Si l'aide maximale sera toujours de 6000 euros en 2020, selon certaines conditions, le bonus va diminuer en 2021 et en 2022.

Après un large volet concernant le déplafonnement du malus écologique, le gouvernement s'attaque désormais au bonus écologique. Il y a quelques semaines, le gouvernement avait déjà annoncé les conditions pour 2020. Pour rappel, l'année prochaine, nous aurons toujours le droit au bonus maximal de 6000 euros, mais uniquement pour les voitures électriques qui coûtent moins de 45'000 euros. Pour vous donner un petit ordre d'idée, cela correspond à certaines Tesla Model 3, selon leur configuration, la Peugeot e-208, la Nissan Leaf ou encore une Renault Zoé. Entre 45'000 et 60'000 euros, le bonus sera divisé par deux et s'établira à 3000 euros. Au-delà de 60'000 euros, pour une Audi e-tron, une Tesla Model S ou encore une Mercedes EQC, il n'y aura plus de bonus écologique.

Le bonus raboté pour les deux prochaines années 

Pour 2021, les critères concernant le bonus vont encore bouger. En effet, le ministère de la Transition Écologique a dévoilé ses projets pour les années à venir, notamment afin de donner de la visibilité aux acteurs de l'industrie automobile, qui avaient justement demandé un peu plus d'éclaircissement à ce sujet. En 2021, le bonus maximal baissera et s'établira à 5000 euros pour les particuliers et 2000 euros pour les entreprises. En 2022, il sera de 4000 euros pour les particuliers et 1000 euros pour les entreprises. Le gouvernement n'a pas encore précisé si les tranches de prix des véhicules bougeront pour l'obtention du bonus maximal.

Doublement des ventes à venir ?

Pourquoi diminuer le bonus écologique dans un contexte où l'on vous incite à acheter des voitures électriques ? Le gouvernement justifie cette baisse par la diminution à venir des tarifs des voitures électriques, les constructeurs étant obligés d'accélérer le mouvement à cause des nouvelles normes européennes en matière de réduction des émissions de CO2. Les constructeurs étant encore au tout début de l'ère électrique, pas sûr que les prix diminuent aussi rapidement comme l'annonce le législateur. En 2019, 50'000 voitures ont été achetées en France grâce au bonus écologique. Du côté du ministère on s'attend au double en 2020, à 130'000 en 2021 et à 160'000 en 2022.

Galerie: Essai Tesla Model 3 Performance (2019)