Elle utiliserait également la fibre de carbone pour réduire son poids.

Selon un média japonais, une Toyota Supra GRMN pourrait pointer le bout de son nez avec un six cylindres en ligne de 3,0 litres turbocompressé développant environ 400 ch. Mieux encore, cette version pourrait être lancée cette année, en 2020.

En plus de l'augmentation de la puissance, la Supra GRMN perdrait du poids en incorporant des composants en fibre de carbone. Des renforcements supplémentaires de la carrosserie rendraient le modèle plus rigide que le modèle existant, et la suspension serait améliorée. Une carrosserie plus agressive semble également très probable. 

Galerie: Toyota GR Supra 3000GT Concept

Depuis le lancement de la nouvelle Supra, des rumeurs ont circulé sur ce que Toyota pourrait faire pour développer un modèle plus puissant. Tetsuya Tada, l'ingénieur en chef, indique que l'entreprise a l'intention d'introduire de nouvelles variantes du coupé chaque année. Cela signifie que la Supra pourrait connaître un nouvel essor dans les mois à venir.

La Supra GRMN n'aura probablement pas de boîte de vitesses manuelle. Pour Tada, c'est une question de priorité d'investissement. L'entreprise peut créer un coupé plus puissant ou concevoir une voiture à trois pédales, mais pas les deux à la fois.

Si l'on en croit le marché des pièces de rechange, Toyota ne devrait avoir aucun problème pour augmenter la puissance de la Supra. Litchfield, au Royaume-Uni, vient de mettre au point une ECU qui peut porter la puissance à 420 chevaux. Même la voiture de course, la Supra GT4,  développe 429 chevaux et dispose toujours d'un six cylindres en ligne turbo de 3,0 litres, comme le modèle de route.

Source: Best Car Web