On ne voit pas tous les jours une telle chose.

Ce n'est pas tous les jours qu'un président décide de faire un tour de circuit, encore moins quand ce dernier décide de prendre sa limousine blindée. C'est pourtant ce qu'a fait Donald Trump ce week-end lors des 500 Miles de Daytona. Et comme vous pouvez le voir dans la vidéo, il y avait un certain nombre de véhicules présents autour de lui pour assurer sa protection.

C'est John Roberts, journaliste à Fox News et envoyé spécial de la chaîne à la Maison-Blanche, qui a annoncé que le président se rendrait au Daytona International Speedway pour y réaliser un tour. Roberts a également annoncé que ce tour serait réalisé avec la limousine blindée du président.

 

Un beau bébé estimé entre 6800 et 9100 kg. Nous sommes ici bien loin du "Light is Right" de Colin Chapman, le créateur de Lotus. La limousine, bâtie sur la base d'un "heavy-duty truck", n'est pas vraiment dans son élément. Pour rappel, la bête est estimée à 1,5 million de dollars.

Les 500 Miles de Daytona, en Floride, marquent le début de la saison 2020 de NASCAR. C'était donc un passage obligé pour le président, qui avait décidé de passer le week-end à sa maison de campagne à Palm Beach en Floride. Il a fait le tour de chauffe puis la course a été lancée.

Le président du Daytona International Speedway s'est dit "honoré que le Président des États-Unis d'Amérique décide de venir partager l'excitation de la "Great American Race" en assistant à la 62e édition du Daytona 500".

Malheureusement pour les fans de l'ovale de vitesse, la course a été stoppée seulement 20 tours après l'abaissement du drapeau vert à cause de la météo. Il faudra encore attendre un peu avant de voir la première course de la saison de NASCAR.