L'usine garantira 1000 masques et 200 visières médicales par jour à l'hôpital de Bologne.

À une période où, à cause du Coronavirus, la production automobile est temporairement à l'arrêt, Lamborghini a décidé de mettre à disposition toute son expérience et ses installations pour apporter sa contribution. 

Certains départements de l'usine de production de Sant'Agata Bolognese ont été convertis pour la production de masques chirurgicaux et de visières médicales de protection pour l’hôpital Policlinico S. Orsola-Malpighi de Bologne. Un geste significatif si l'on considère les coûts d'une reconversion industrielle à la suite de celle de FCA, qui produira des masques en Asie, et de Ferrari engagée dans la production de respirateurs.

Fabrication de masques par Lamborghini
Fabrication de masques par Lamborghini

Des supercars aux masques chirurgicaux 

Deux départements ont été mis à contribution : le département de la sellerie, consacré à la réalisation et à la personnalisation des intérieurs d'Urus, Huracán et Aventador, travaillera à la fabrication de 1000 masques par jour. Dans le même temps, le département Recherche et Développement produira 200 visières de protection médicale en polycarbonate par jour à l'aide d'imprimantes 3D à l'intérieur de l'usine de production de composites.

"Dans une période d'urgence comme celle-ci, nous pensons que nous devons apporter une contribution concrète" Stefano Domenicali, président et directeur général de Lamborghini

Cette décision a été prise suite à l'accord de plusieurs acteurs comme l'Université de Bologne et de la Région Emilie-Romagne. Enfin, le département des sciences médicales et chirurgicales de l'Université de Bologne évaluera la qualité des équipements médicaux produits sur les lignes Lamborghini avant qu'ils ne soient livrés au Policlinico S. Orsola-Malpighi.

Galerie: Fabrication de masques par Lamborghini

Galerie: Fabrication de masques par Lamborghini