Si vous êtes quelqu'un d'observateur, vous avez sûrement remarqué que toutes les Koenigsegg portent un fantôme. On vous explique pourquoi !

Koenigsegg est un constructeur suédois fondé par Christian von Koenigsegg. Ce jeune fabricant a vu le jour en 1994. Deux ans plus tard, le premier prototype de la marque sortait enfin. Il s’agissait de la Koenigsegg CC. Depuis, le constructeur a fait du chemin. Au salon numérique de Genève 2020, il a secoué la planète entière avec une voiture extraordinaire. Il s'agit de la Koenigsegg Gemera qui a la particularité d'avoir quatre vraies places, un trois cylindres couplé à trois moteurs électriques, une puissance phénoménale de 1700 ch et une autonomie totale d'environ 1000 km. Cette voiture risque de redéfinir le segment des hypercars, nous en reparlerons plus en détail à l'approche de sa commercialisation. 

Sur internet, vous êtes nombreux à vous demander ce que signifie le fantôme que l'on voit à l'arrière de la Gemera, au niveau du compartiment moteur. C'est pourquoi, nous avons décidé de rédiger cet article afin d'éclairer votre lanterne. Avant de poursuivre, sachez que la Koenigsegg Gemera n'est pas le seul modèle à porter ce fameux fantôme. En effet, si vous observez bien, toutes les Koenigsegg sont possédées

Koenigsegg Gemera sur la piste
Le fantôme de la Gemera est orange et bien visible.
Koenigsegg Jesko Absolut
Le fantôme de la Jesko est argenté et plus discret.
Koenigsegg Jesko à Hong Kong

Pour comprendre l'origine et le sens de ce fantôme, nous devons remonter le temps. Nous sommes en 2003, et les locaux de Koenigsegg partent en fumée suite à un incendie. Le jeune constructeur était obligé de trouver un autre lieu pour développer, créer et assembler ses hypercars. Il déménage à Ängelholm (Suède) à quelques kilomètres de ses anciens locaux. Son nouveau et actuel siège abritait l'armée de l'air suédoise. D'ailleurs, autrefois, des avions de chasse de type Saab JAS 39 Gripen dormaient quelques heures dans ces hangars avant de partir en mission.

Ces avions appartenaient à l'escadron Fighter Jet n°1 dont l'insigne était un... fantôme. Lorsque Koenigsegg a repris cet emplacement de 4000 m2, l’escadron a gentiment demandé à Christian von Koenigsegg de leur faire honneur en conservant leur emblème. Le fondateur a accepté, c'est pourquoi, toutes les Koenigsegg qui sont produites dans les locaux d'Ängelholm portent un fantôme volant !  

Pour la petite histoire, l'escadron Fighter Jet n°1 a choisi cet emblème pour une raison très simple. Il partait très tôt le matin en mission pour ne revenir sur la base que tard dans la nuit. Ainsi, les habitants d'Ängelholm ne voyaient jamais les avions décoller et atterrir, ils les entendaient seulement, c'est pourquoi, ils les appelaient les fantômes. Voilà, maintenant, vous savez tout !