Vous pouvez ajouter 104 jours à votre date de contrôle technique initiale.

[Mise à jour le 06/10/2020 à 16:23:18] Pour les automobilistes qui devaient passer le contrôle technique entre le 12 mars et le 23 juin, voici plusieurs outils de calcul de votre nouvelle date d'échéance maximale de votre contrôle technique : 

Après les annonces très importantes de ces dernières heures sur les nouvelles aides d'État à l'achat d'une voiture, qu'il s'agisse du bonus pour les voitures électriques et hybrides rechargeables, ou encore la hausse limitée de la prime à la conversion, on en sait plus sur le report du contrôle technique.

Suite à la période de confinement qui s'est étalée de mi-mars à mi-mai, de nombreux automobilistes n'ont pas pu se rendre dans leur centre habituel pour réaliser le contrôle technique de leur véhicule. Soit parce que ce dernier était fermé. Soit parce qu'il n'était tout simplement pas conseillé de sortir de chez soi.

Nouvel échéancier décidé

Mais face au rush des automobilistes dans certains centres de contrôle technique, le report des échéances de contrôle technique ne se fera finalement pas à une seule et même date comme prévu initialement. En effet, un échéancier plus large a finalement été décidé par la DGEC qui dépend du ministère de la Transition écologique et qui finalement propose une date de contrôle calculée selon la date initiale de chaque visite.

Entrée en vigueur du nouveau contrôle technique

Quelle est la date limite de contrôle technique ?

La date du 23 juin correspond officiellement à la date de reprise des centres de contrôle technique. Même si certains ne se sont jamais vraiment arrêtés. À partir de cette date du 23 juin, il existe donc une tolérance maximale de 104 jours

Pour l'expliquer autrement, les contrôles techniques devant initialement être réalisés entre le 12 mars et le 23 juin 2020 doivent être effectués entre le 24 juin et le 5 octobre 2020.

Mais attention, tout dépend de votre date de contrôle technique initiale. Désormais, la tolérance maximale est égale à l'écart en nombre de jours entre le 12 mars et la date initiale de votre contrôle technique, qui s'ajoute ensuite au 24 juin, date de retour à l'activité des centres. 

Comment calculer ma date limite ?

En réalité, comme il y a eu 104 jours entre le 12 mars et le 24 juin, il vous faut ajouter 104 jours à votre date de contrôle technique initiale. Si et seulement si elle était prévue entre le 12 mars et le 24 juin, évidemment.

À retenir : Date initiale de contrôle technique + 104 jours = date maximale de report de contrôle technique

Voici quelques exemples : 

- Si vous deviez passer le contrôle technique le 16 mars, vous avez jusqu'au 28 juin pour passer votre contrôle technique

- Si vous deviez passer le contrôle technique le 1er avril, vous avez jusqu'au 13 juillet pour passer votre contrôle technique

Et ainsi de suite...

Outil de calcul automatique

Il faut convenir que ce report du contrôle technique n'est pas forcément des plus simples à calculer. C'est pour cette raison que les réseaux Auto Sécurité et Sécuritest ont décidé de mettre à disposition un outil de calcul permettant de connaître très simplement sa date limite de présentation dans un centre.

Il vous suffira de rentrer la date de votre contrôle technique initial dans l'outil pour que cela vous dise automatiquement la date butoir du report de votre contrôle technique. Pratique ! Un outil qui sera mis en ligne sur les sites officiels de ces centres.