Vous avez écumé les circuits sur Forza et Gran Turismo. Mais avez vous pris le temps de visiter le Michigan, l'Alaska et le Taïmyr ?

Vous étiez pourtant certain d'avoir pris assez d'élan ! Quel enfer ces bourbiers hein ? En plus, il ne vous reste plus que quelques minutes de gasoil dans votre réservoir... Le plus rageant étant qu'il ne vous manque que quelques centimètres, si ce n'est pas des millimètres, de treuil pour saisir un arbre et vous sauver la mise. Vous imaginez la scène ? Et bien, c'est ce que propose le jeu vidéo Snowrunner.

Il s'agit d'une sorte de simulation de camionneur de l’extrême, dans laquelle vous vous jetez à toute berzingue. D'ailleurs, c'est exactement comme ça que débute le jeu. Il vous lance sans rien vous dire dans un petit comté de l'état du Michigan qui vient d'être frappé par une sacrée tempête. On prend ses marques de manière logique dans un jeu de voiture (gâchette droite pour l’accélérateur, gâchette gauche pour les freins).

Le didacticiel vous explique comment exploiter correctement vos véhicules et vos remorques, le chargement, les terrains, les différents camions, ... Il vous explique également la gestion de la boîte de vitesse (avec le bumper gauche et un mouvement du joystick droit), mais pas exactement comme vous le pensez. Pas de compte-tour ou de zone rouge a titiller, vous allez jouer avec les plages de régime offrant le plus de couple. 

Et encore, jouer du pommeau est un bien grand mot. Puisqu'il n'y a pas de possibilité d'être entièrement en boîte manuelle, mais croyez-nous, cela va bien vous aider (la plupart du temps). Après avoir accompli quelques petites missions en restant autour de la ville, le jeu vous demande de vous rendre à votre garage. Et le tout-terrain commence vraiment. Vous allez devoir, avec votre petit Chevy 1500 et un train de pneus route pas du tout adaptés pour patauger dans la boue, traverser une bonne moité de la carte pour trouver votre seul lieu de repos sur cette première carte.

Test Snowrunner
Test Snowrunner
Test Snowrunner

D'ailleurs, parlons de la taille de la carte, avec 30 km2 de carte répartis entre 3 régions (le Michigan, l'Alaska et le Taïmyr) donnant en tout 11 cartes distinctes, toutes très détaillées. Dans chaque région, vous allez devoir honorer des contrats allant du simple "apporter du bois à l'autre bout de la ville" jusqu'au "apportez une citerne de 15 mètres de long à l'autre bout de la région, 3 cartes plus loin et livrez là dans un marais". 

Si dans le premier cas le choix du véhicule et de son équipement importera peu, dans le second cas de figure, avoir le bon camion avec les bonnes améliorations vous rendra la vie nettement plus simple et trivialisera un trajet. Comme le dit si bien l'adage "les bons ouvriers ont les bons outils".

Test Snowruner

Le jeu vous propose un catalogue de 40 véhicules, tous sous-licence. Vous pourrez donc traverser les forêts glacées d'Alaska en optant pour un Caterpillar, partir découvrir les cols de montagne à la recherche d'une amélioration en Lada ou encore pour tenter de rejoindre la tour d'observation qui vous révélera les points importants du secteur en Ford

En plus de bien choisir ses camions, il vous sera possible d'améliorer votre véhicule aussi bien d'un point de vue esthétique que d'un point vue performance en le dotant d'un nouveau moteur, d'une boîte de vitesse plus courte, d'un schnorkel ou bien d'équipements de châssis comme une grue lourde, un plateau ou encore une sellette de semi-remorque. Une fois ces mods achetés, les inter-changer ne vous coûte rien.

Test Snowruner

Ce qui rend ce jeu si addictif, c'est la sensation de risque et de danger qui s'empare de vous quand vous vous engagez sur un petit chemin avec une remorque et que vous voyez une mare de boue. Impossible de faire marche arrière à cause de la remorque, et impossible de faire demi-tour à cause des arbres qui bordent le chemin. Il n'y aura pas d'autre solution que d'avancer. Tout en allant au-devant du danger vous cogiterez : "Si je prends à gauche, c'est plus profond, mais il y a des arbres donc je pourrais me tirer si besoin. Mais a droite le chemin semble sec, et si ce n'était pas le cas, en plus y'a pas d'arbres si jamais je m'embourbe".

S’arrêter avant un obstacle n'est pas une tare puisque les contrats n'ont pas de minuteur. Vous pouvez donc prendre tous les temps qu'il vous faudra. "Bon allez on va à droite, et... mauvaise idée. Bon bah, j'ai plus qu'à aller chercher un autre camion pour me dégager."

Test Snowrunner

En effet, le jeu ne vous bloque pas si vous vous retrouvez immobilisés. Bien souvent, le treuil vous sauvera la mise puisqu'il est incassable. Mais dans des situations ou vous ne pouvez pas vous treuiller, il est possible de retourner au garage en laissant le véhicule embourbé sur place et de revenir avec un camion pour tracter et ainsi vous sortir de la panade. Une solution qui prend un peu plus de temps, mais qui a le mérite d'être bien souvent très efficace. Même si vous jouez en solo, le jeu est sympa et vous offre la puissance des deux véhicules comme si vous étiez en coopération (si le véhicule tracté est en état de fonctionner).

Toutefois, si vous vous retournez ou que vous n'avez aucune solution (vous n'avez pas de camion assez lourd et puissant pour tracter un semi chargé ou bien vos autres camions sont indisponibles.) vous pourrez toujours passer par le menu interaction et récupérer votre véhicule. Perdant au passage votre chargement. 

Il vous faudra également abandonner votre remorque sur place, une option qu'il ne convient d'envisager qu'après de longues minutes à faire du surplace. Il ne faudra pas hésiter à passer en boîte courte et donner des coups de volant à droite et à gauche pour tenter de retrouver un terrain un peu plus stable offrant plus d'adhérence. En poids lourds, il y a un mot d'ordre : ne jamais perdre l'élan, et bien dans ce jeu, il ne s'applique pas autant que dans la vie réelle.

Test Snowrunner
Test Snowrunner
Test Snowrunner

Il existe des défis chronométrés et qui vous obligerons à réfléchir à une solution avant de se lancer. Par-ci par-là vous trouverez des quêtes secondaires qui vous permettront de dégager les routes, construire des ponts ou encore découvrir des raccourcis.

Quand vous menez à bien un contrat, une quête secondaire ou un défis, vous recevez de l'argent, mais aussi des points de réputation. L'utilisation de l'argent est évidente, il vous permet d'acheter de nouveaux camions et d'améliorer vos véhicules ou encore acheter des remorques en fonction de vos missions. Les points de réputation correspondent à votre barre d'expérience, plus vous en avez, plus vous déverrouillez des camions et des équipements, plus vous pouvez vous occuper de missions compliquées demandant de l'équipement spécifique. Certaines missions vous sont interdites tant que vous n'avez pas un certain niveau de camionneur.

Test Snowrunner
Test Snowrunner

Ce jeu est un excellent moyen de passer le temps si la peur du coronavirus vous empêche de sortir. Il y a quelques petits points négatifs. Premièrement, il faudra s'armer de temps, de beaucoup de temps. La caméra fait des siennes quand on tracte une grande remorque ou un objet haut et il y a quelques textures qui peinent à charger. Tout comme le jeu souffre de quelques ralentissements qui ne sont pas explicables par ce que l'on voit à l'écran.

Pour l'avoir testé sur un PC très puissant, nous pouvons affirmer que le jeu est beau, mais les version consoles sont elles aussi très bien optimisées. D'ailleurs, nous recommandons d'y jouer à la manette même si vous jouez sur un ordinateur. En effet le mapping des touches du jeu est capricieux et certaines touche ne réagissent pas (comme la touche M qui ouvre la carte).

Alors, êtes-vous prêts pour votre reconversion professionnelle ?