Contrairement à ce que pourrait laisser penser la R8 RWD, Audi Sport privilégiera toujours le système quattro pour ses modèles RS.

À défaut d'offrir de vraies sensations, les Audi badgées RS privilégient la performance et la sécurité grâce notamment à une transmission intégrale et des aides électroniques verrouillées. Ce fut d'ailleurs longtemps la principale critique des essayeurs. Les Audi RS sont performantes, certes, mais n'offrent pas vraiment les sensations de conduite espérées d'un modèle sportif.

Pour couper court à toutes ces critiques, Audi Sport a lancé il y a quelques années l'Audi R8 RWS, une édition limitée de l'Audi R8 à 999 exemplaires qui se basait sur la version de 540 chevaux mais sans transmission intégrale. Résultat, Audi nous propose une R8 propulsion, très amusante à conduire et étonnamment plus permissive que certaines ancestrales propulsions.

La voiture a été si bien accueillie que les 999 exemplaires se sont vendus comme des petits pains et Audi a même réitéré la recette, cette fois-ci avec l'appellation RWD, sur l'Audi R8 restylée et sans limitation du nombre d'exemplaires.

Évidemment, avec une telle machine à son catalogue, nous aurions pu logiquement imaginer que d'autres modèles siglés Audi Sport allaient bientôt être proposés en propulsion. Ou du moins avec un système de transmission variable comme c'est déjà le cas sur la BMW M5 ou sur la Mercedes-AMG E 63 S.

Audi RS 4 Avant (2019)
Audi RS 6

Audi Sport a déjà consenti à quelques efforts

Cependant, Rolf Michl, le directeur des ventes et du marketing d'Audi Sport, s'est livré à quelques confidences à nos confrères de chez Autocar. Et visiblement, les propulsions qui se démocratisent chez Audi Sport, ce n'est pas à l'ordre du jour.

"Nous avons utilisé la propulsion pour la dernière R8. Mais le système quattro fait partie de notre héritage. Cela signifie une conduite sûre, agile et performante. Je n'entends pas d'opinions différentes des clients à ce sujet, même avec des versions électrifiées à l'avenir. Nous resterons avec notre approche actuelle : le système quattro est un élément phare de nos modèles RS.", a déclaré Rolf Michl.

Pourtant, Audi a déjà consenti à quelques efforts sur ses derniers modèles RS, à l'image de la RS 4, plutôt permissive contrairement à ce que l'on pourrait croire, et la dernière Audi RS 6, dotée d'un système quattro évidemment, mais avec une répartition de la puissance de 40 % à l'avant et 60 % à l'arrière. Nous avons récemment pu essayer la nouvelle RS 6 sur circuit et, effectivement, son comportement se rapproche déjà un peu plus d'une propulsion et les sensations sont décuplées par rapport à l'ancienne génération.

Quid de l'avenir de l'Audi R8 ?

Au cours de son entretien avec Autocar, Rolf Michl s'est également confié sur l'avenir de l'Audi R8, un avenir qui s'inscrit en pointillé compte tenu des nouvelles normes environnementales.

"La R8 est l'une des voitures les plus importantes de notre portefeuille. C'est un véritable modèle de marque. Audi Sport est attaché à la R8 et nous faisons tout pour faire perdurer ce blason à l'avenir. La R8 partage beaucoup d'éléments avec les voitures de course, ce qui prouve la sportivité de la voiture, mais elle doit répondre aux attentes futures et c'est donc une décision complexe."

Autrement dit, l'avenir de l'Audi R8 ne semble donc pas encore tranché, même en interne.

Galerie: Audi R8 RWD (2020)