Le constructeur suédois est prêt à mener la bataille.

Alors que le monde revient lentement à la normale après de nombreux mois difficiles causés par le coronavirus, l'industrie automobile tient à respecter les délais et même à accélérer les projets en raison des retards et des réductions des coûts.

Volvo a réaffirmé son souhait de lancer au moins un véhicule électrique par an jusqu'en 2025. Robin Page, vice-président senior du design chez Volvo, a déclaré à Auto Express UK que l'accent mis sur l'électrification permettra de diversifier sa gamme et d'ouvrir de nouvelles opportunités dans d'autres segments.

"Passer à l'électrification nous donne l'occasion de repenser ce que sont les voitures. Nous sommes plus ouverts pour ne pas nous contenter de répéter ce que nous avons fait auparavant, mais aussi pour examiner les possibilités qu'offrent les voitures plus grandes et plus petites", a expliqué M. Page. "En tant qu'équipe de conception, nous explorons toujours au-delà de l'évidence, et bien sûr avec les véhicules électriques, cela apporte des opportunités et des défis en termes d'aérodynamique et d'équilibre avec les besoins des clients en termes d'espace".

Galerie: Volvo XC40 électrique

Mais M.Page sait aussi que les clients veulent des SUV et cela crée n'est pas sans conséquence pour les concepteurs qui doivent à la fois penser au style et à l'autonomie: "Lorsque nous nous lançons dans les véhicules électriques, bien sûr, l'autonomie et l'aérodynamisme deviennent un véritable sujet important."

"Comment se présente le monde quand on a des gens qui veulent cette position élevée et toute la facilité d'utilisation d'un SUV, en équilibre avec le fait qu'ils veulent aussi une autonomie suffisante ?". Dans cette perspective, le constructeur pense à lancer des SUV ayant la forme d'un coupé, c'est-à-dire, qu'ils seront un peu plus élancés que les SUV standards et leur toit arrière sera plongeant afin de soigner leur coefficient de pénétration dans l'air.

Source: Auto Express UK