En France, il faudra compter, au minimum, 44'670 euros pour se l'offrir.

D'abord présenté sous la forme d'un concept-car en 2019, le Formentor est devenu un véhicule de série il y a quelques mois, en ayant repris plus de 80 % des lignes du concept. Le Formentor, c'est aussi la première voiture estampillée à 100 % Cupra, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'un modèle dérivé et rebadgé de chez Seat, comme c'est le cas avec l'Ateca et la nouvelle Leon.

Ce SUV "haute performance", c'est ainsi qu'il est décrit, embarque deux motorisations bien distinctes. Pour son lancement, le Cupra Formentor est proposé avec un bloc essence 2,0 litres TSI de 310 chevaux et 400 Nm, auquel est associée la transmission intégrale. Le tout est géré par une boîte robotisée à double embrayage DSG. Il s'agit ni plus ni moins du même groupe motopropulseur que les nouvelles Cupra Leon, Audi S3 et futures Volkswagen Golf R.

Nouveau Cupra Formentor

Une seconde version est également proposée au catalogue mais arrivera un peu plus tard, dans le courant de l'année prochaine. Il s'agit d'une motorisation hybride rechargeable de 245 chevaux associant un moteur essence 1,4 litre TSI de 150 chevaux et un bloc électrique de 115 chevaux alimenté par une batterie lithium-ion de 13 kWh. Ce modèle sera capable d'offrir jusqu'à 60 kilomètres d'autonomie en mode électrique.

Pour le modèle thermique de 310 chevaux, il faudra compter, au minimum 44'670 euros pour se l'offrir, hors malus écologique qui reste encore à définir. Pour les amateurs de séries limitées, une déclinaison "Première Edition" produite à 60 exemplaires est proposée au prix de 52'815 euros.

Cette série spéciale se distingue notamment par la présence d'un système de freinage sport fourni par Brembo, une livrée mate "Bleu Pétrole", des jantes en alliage de 19 pouces "Black Copper", un toit ouvrant panoramique ou encore des sièges baquets Cupra recouverts d'un cuir "Bleu Pétrole".

Galerie: Cupra Formentor (2020)