Cette voiture est la réalisation d'un Suédois un peu fou et avec des idées plein la tête.

Pour devenir célèbre, il n'est pas nécessaire de faire tout et n'importe quoi. Le héros de notre chronique d'aujourd'hui, un type ordinaire de la banlieue de Stockholm, est devenu célèbre... juste en faisant ce qu'il aime. Si on avait dit aux parents du petit Leif qu'à trente ans, leur fils collaborerait avec les plus grands constructeurs automobiles, ils n'auraient certainement pas cru.

Alors qu'il était encore lycéen, Leif Melberg customisait ses motos et celles de ses amis. En prenant de l'âge, il s'est tourné aux voitures et a réalisé quelques projets fous que vous allez découvrir dans cet article. 

Voiture de Leif Mellberg
La Citroën CX Break à six roues de Leif Melberg.

On dit que la première voiture transformée par les mains du jeune Suédois a été l'Opel Kapitan. Dans les années 70 et 80, les œuvres de Melberg avaient l'air actuelles, audacieuses et tendances. Après seulement quelques réalisations, des constructeurs comme Saab sont venus le voir afin de lui proposer de travailler et de transformer leurs modèles. 

Voiture de Leif Mellberg
Début des travaux pour la Saab 99 Blue Spirit.

On ne compte pas les réalisations de Leif Melberg. Il a travaillé avec des grands noms comme Mercedes-Benz, Citroën, Alfa Romeo, etc. L'une de ses réalisations les plus folles est cette Saab 99 Blue Spirit. Il l'a réalisée en 1976, et malgré son apparence proche du modèle de série, tous les éléments ont été refaits en métal par le jeune Leif. Il en a profité pour la doter de portes papillon.

Voiture de Leif Mellberg
La Saab 99 Blue Spirit après 1700 heures de travail.

Plusieurs années plus tard, en 1985, Melberg a présenté une Volvo 242 Gullwing qui a beaucoup fait parler d'elle. D'ailleurs, elle a tout de suite été assimilée à la Mercedes-Benz 300 SL qui a vu le jour plusieurs années auparavant.

Voiture de Leif Mellberg
Cette création reprenait les feux arrière de la Mercedes-Benz Classe S W116.

Contrairement à la Saab, la Volvo 242 Gullwing a reçu des pare-chocs en plastique - ce qui a grandement facilité le processus de création et a permis, s'il y avait une demande, de mettre rapidement en marche la production de cette voiture. Elle embarquait un moteur de 2,3 litres d'environ 154 ch. Elle accélérait de 0 à 100 km/h en 10 secondes et pouvait filer à une vitesse maximale de 180 km/h. 

Malgré l'accueil chaleureux du public, la Volvo 242 Gullwing est restée unique. Nous sommes persuadés que si Leif Melberg n'était pas décédé avant son cinquantième anniversaire à cause d'un cancer de la peau, nous aurions probablement vu beaucoup plus de créations de ce genre. Leif Melberg reste d'ailleurs à ce jour le préparateur scandinave le plus populaire.