Le passé est une source d'inspiration, même pour Chrysler.

Au cours des années 90, de nombreux constructeurs ont tenté de se relancer en s'inspirant du passé. Volkswagen a lancé la séduisante New Beetle en 1998, plus tard, la Mini a vu le jour (2001) puis, la Fiat 500 a été dévoilée (2007). Aux USA, les constructeurs étaient moins nostalgiques, ou du moins, les seules tentatives conceptuelles ne se sont pas concrétisées à l'exception du Chrysler PT Cruiser.

La société de Detroit a été l'une des plus prolifiques de cette époque. Elle a présenté un nombre impressionnant de concepts aux lignes fascinantes. Certains étaient trop en avance sur leur temps, d'autres n'ont pas convaincu le public. 

Galerie: Chrysler Atlantic (1995)

Comme un hommage au passé

Au milieu de la décennie, en 1995, Chrysler a présenté l'Atlantic. Ce modèle était fortement inspiré du passé, mais contrairement aux autres concepts américains, celui-ci s'inspirait des voitures européennes. Cela commence par le nom, car Atlantic fait référence à l'une des plus rares et plus belles voitures de tous les temps, la Bugatti 57SC Atlantic.

Le design mélange avec élégance des éléments classiques tels que les grands garde-boue, la calandre et les jantes chromées de 21 pouces à l'avant et de 22 pouces à l'arrière. Les dimensions de ce concept étaient dignes d'une voiture américaine. Il mesurait plus de 5 m de long et avait un empattement de plus de 3 m. 

Chrysler Atlantic 1995

4 places, 4 litres de cylindrée

Dans l'habitacle, l'Atlantic de Chrysler pouvait embarquer 4 personnes. Son style néo-rétro et ses instruments numériques faisaient d'elle une voiture très spéciale. Mieux encore, sous son long capot, il y avait un moteur de 8 cylindres en ligne développant une puissance totale aux alentours de 350-360 ch. Elle était envoyée aux roues arrière via une boîte automatique. 

Malheureusement, ce concept n'a jamais donné naissance à un modèle de série. Il n'est jamais sortie des salons et autres expositions. Pour autant, la Chrysler Atlantic existe toujours, elle est exposée au W.P. Chrysler Museum à Auburn Hills. C'est sans doute la voiture la plus admirée de la collection.