Il est fort appréciable de voir Stellantis donner de l’intérêt à des marques comme Maserati et Alfa Romeo, ainsi que de "ressusciter" des constructeurs historiques comme Lancia. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Prenons Saab par exemple. À l’heure actuelle, la marque suédoise appartient à la multinationale chinoise Evergrande Group, qui, pourquoi pas, pourrait envisager de ramener l’entreprise en tant que constructeur 100 % électrique.

Cependant, il n’y a pas de projet concret pour le moment, mais que se passerait-il si un géant de l’automobile tel que Stellantis lui-même achetait Saab ? Ce serait la confirmation que la firme nordique connaîtrait tôt ou tard une seconde vie. 

Galerie: L'histoire de Saab en photo

Un SUV électrique pour Saab ?

Dans ce scénario idéal, et vu l’état actuel du marché, la marque serait probablement de retour avec un SUV électrique (oui ça pique et ce n’est pas original), car c’est toujours le format à la mode et "l’écomobilité" est de plus en plus présente dans les pays européens. 

En fait, l'illustration numérique que vous pouvez voir en haut de cet article s'inspire du concept Saab 9-X de 2001 et présente des lignes plus modernes. Bien entendu, le modèle standard aurait des roues plus petites, mais l’esthétique globale pourrait ressembler à ce que vous voyez sur cette photo. Le nouveau SUV de Saab serait concurrencé par le futur Audi Q6 e-tron, le BMW iX3 ou le SUV Mercedes-Benz EQE, ainsi que par le nouveau Alfa Romeo Stelvio, entre autres.

Une idée si loufoque ?

En réalité, il faudrait que beaucoup de choses changent pour assister à la renaissance de Saab, mais là encore, nous n'aurions pas pu croire au retour de la Lancia Delta (mais électrique sinon ce serait trop beau) et ce sera pourtant une réalité en 2028.

Concernant Saab, le dernier modèle de la firme suédoise était la 9-5, basée sur la première Opel Insignia. C'était un véhicule très intéressant du point de vue du design et doté d'un caractère haut de gamme, mais avec une qualité globale moindre que les berlines allemandes. Quoi qu'il en soit, vous pouvez laisser votre avis sur un potentiel retour de Saab sur nos réseaux sociaux (Facebook et Instagram). 

Galerie: Saab 9-5