Ce changement de nom concerne les pays d'ex-Yougoslavie et on vous explique pourquoi.

À l'origine, le Renault Arkana est commercialisé en Russie et en Corée du Sud sous le label Samsung XM3. Au mois de septembre dernier, le constructeur français a annoncé que son SUV Coupé allait débarquer en France et sur le Vieux Continent. 

Étonnamment, nous avons remarqué que dans certains pays le nom Arkana avait disparu pour laisser place à une toute nouvelle dénomination : Mégane Conquest. Non, ce n'est pas une blague, et pour preuve, Renault a déjà commencé sa campagne de communication autour de la Mégane Conquest dans les pays concernés comme en témoigne la vidéo ci-dessous.

En Slovénie par exemple, Renault ne commercialise pas l'Arkana mais bien la Mégane Conquest. Nous avons fouillé pour comprendre les motivations du constructeur et nous avons trouvé. En fait, dans les pays d'ex-Yougoslavie, "Arkana" fait référence à Željko Ražnatović. Cet homme était un chef de guerre serbe accusé d'avoir commis de nombreux crimes. Il était plus connu sous le nom "Arkan".

Renault a souhaité dissocier le nom de son SUV Coupé avec celui d'Arkan. C'est pour cette raison que le constructeur au losange a décidé de le rebadger en "Mégane Conquest". Pour la petite histoire, "Conquest" fait référence au Renault Scénic Conquest. Ce monospace familial avait été présenté en 2007 au Salon de Genève. Il s'agissait de la version "baroudeuse" du Scénic. 

Visiblement, le nom "Mégane" n'est plus réservé à la compacte (et au break) que nous connaissons tous. On se rappelle que le mois dernier, Renault a présenté un concept de SUV électrique portant le nom de "Mégane eVision". Attendez-vous à ce que le nom Mégane soit tôt ou tard associé à un crossover, même en France. 

Galerie: Renault Arkana (2020)