Le SUV coupé aux anneaux a lui aussi le droit à une version plus véloce avec un V6 diesel de 341 chevaux.

Il y a quelques semaines, Audi a présenté une version restylée de son Q5 avec, au programme, une nouvelle face avant, de nouvelles optiques, quelques petits remaniements à l'intérieur et une mise à jour de sa gamme de moteurs. Dans le même temps, le Q5 succombe à la mode des SUV coupés et s'octroie une version Sportback, avec cette fameuse ligne de toit fuyante qui confère à la voiture un côté un peu plus dynamique.

Après la présentation il y a quelques jours du SQ5 classique, voici donc qu'Audi SQ5 Sportback TDI, qui reprend globalement toutes les caractéristiques de son frangin. Nous retrouvons donc, sous son capot, un V6 3,0 litres TDI de 341 chevaux et 700 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 5,1 secondes et la vitesse maximale est toujours limitée électroniquement à 250 km/h. La puissance est distribuée aux quatre roues via une boîte de vitesses automatique Tiptronic à huit rapports.

2021 Audi SQ5 Sportback TDI

Le moteur, nous le connaissons déjà bien puisqu'il est utilisé par le groupe Volkswagen depuis déjà de nombreuses années. Les ingénieurs ont tout de même revu quelques éléments au niveau du bloc, qui délivre sa puissance encore plus tôt qu'auparavant. Ainsi, les pistons ne sont plus faits d’aluminium, mais de fer forgé, réduisant les pertes de chaleur. L’intercooler a lui aussi été modifié avec notamment des conduits d’arrivée d’air plus courts permettant de générer une pression plus rapidement. Le turbo a été retravaillé également avec des vitesses de rotation accrues.

Le moteur est toujours étayé d'un système de micro-hybridation de 48 volts permettant de réduire les consommations d'environ 0,7 l/100 kilomètres. Audi précise que le véhicule peut activer un mode "roue libre" pendant environ 40 secondes, avec le moteur éteint, pour permettre de diminuer les consommations et les rejets polluants.

Audi SQ5 TDI (2021)

L'Audi SQ5 Sportback TDI peut aussi être équipé, en option, d'un différentiel sur l’essieu arrière, qui contrôle activement la répartition du couple entre les roues lorsque le conducteur adopte un mode de conduite sportif. Il envoie plus de couple vers l’essieu arrière à l’extérieur du virage, permettant ainsi d'offrir une meilleure adhérence. Les suspensions ont également été abaissées de 30 millimètres par rapport à un Q5 Sportback classique.

Pour le moment, les tarifs français n'ont pas encore été annoncés, mais ceux-ci devraient débuter aux alentours de 80'000 euros, le SQ5 classique étant déjà proposé à partir de 79'600 euros. Les premières livraisons devraient débuter dès le début de l'année prochaine.

Galerie: Audi SQ5 Sportback TDI (2021)