Découvrez notre rendu exclusif de la prochaine génération de Renault Mégane.

Déjà 25 années et quatre générations se sont succédées depuis que la Renault Mégane est apparue. Si l'on prend en compte la durée de vie moyenne de chaque génération de la compacte française, 7 à 8 ans, alors le modèle actuel, débarqué en 2016, pourrait en avoir encore pour quelques années avant d'être remplacée.

Pourtant, la prochaine Mégane est déjà dans les starting-blocks. Renault a même annoncé de manière officielle que la prochaine Mégane de serait dévoilée dès l'année prochaine, en 2021. Cette annonce a été faite à l'occasion de la présentation du concept Mégane eVision, qui préfigure bel et bien la future compacte tricolore. 

Renault Mégane Rendering Motor1.com
Renault Mégane Rendering Motor1.com

C'est en se basant sur ce show-car découvert mi-octobre, et qui nous donne déjà de nombreux détails de ce qui nous attend, que nous avons illustré le modèle de série qui nous attend. Sauf que pour l'heure, une grande inconnue demeure sur la passation entre la Mégane thermique et la Mégane électrique.

Renault Mégane Rendering Motor1.com

Voilà en tout cas qui influera beaucoup sur le visage de la future compacte française. Notre illustration reprend tous les codes du concept Mégane eVision. On retrouve la signature lumineuse "à crochet" déjà proche de celle des Renault actuelle, mais qui était plus complexe sur le show-car, avec une forme de "S". Le bandeaux lumineux qui faisait toute la largeur à l'avant a été réduit pour cette version de série, qui conserve l'imposant Losange à l'avant. 

Si le bouclier avant de la Mégane eVision Concept était plein, comme sur beaucoup de voiture électriques, il est ici remplacé par des grilles qui donnent à cette future Mégane un air de véhicule baroudeur. Car c'est bien aussi l'une des directions que semble prendre l'équipe de design pour son futur modèle à en juger par les larges passages de roues, soulignés sur notre illustrations par des parties en plastique apparent. Tout comme au niveau des bas de caisse. Le sabot intégré à l'avant et les larges jantes de 20 pouces participent à cet effet visuel plus imposant.

Renault Mégane Rendering Motor1.com

Une manière de donner également un peu plus de présence visuelle à un véhicule qui sera plus petit que l'actuelle génération : le concept eVision mesure 4,21 mètres, quand la Mégane actuellement au catalogue mesure elle 4,36 mètres. 15 cm de moins ! Tout en offrant plus d'espace intérieur. Comment est-possible ? Tout simplement parce que le concept électrique n'a plus les mêmes contraintes d'espace alloué à la mécanique et peut repousser les limites de l'habitacle aux quatre coins.

Renault Mégane Rendering Motor1.com

Dernier petit détail typique de Renault : les poignées de portes arrière intégrées aux piliers C, les montants arrière de la voiture, permettant d'accentuer l'impression de véhicule coupé qui plaît tant de nos jours. Même s'il y a bien quatre portes et un hayon. Mais c'est surtout le "toit flottant" tiré vers l'arrière pour ne laisser qu'une lunette arrière minimale, digne d'une "meurtrière", qui participe à cette impression de dynamisme. 

Reste maintenant à savoir si la future Mégane sera 100 % électrique, cohabitant avec l'actuelle génération le temps qu'il faudra, ou si Renault prévoit de faire comme Citroën avec sa nouvelle C4, proposée à la fois en thermique ou en électrique. Mais c'est quand même la première solution qui semble la plus probable, le concept eVision ayant été développé sur la toute nouvelle plateforme CMF-EV (Common Module Family - Electric Vehicles) dédiée à la mobilité électrique. Codéveloppée avec Nissan, c'est sur la prochaine Mégane qu'elle sera utilisée pour la première fois de série chez Renault. 

Renault Mégane Rendering Motor1.com
Renault Mégane Rendering Motor1.com

Intégrant les batteries dans le plancher, cette plateforme s'adaptera à de nombreux véhicules de la gamme, SUV, berline, coupé... Comme dit plus haut, il permet de dégager plus de place à l'intérieur de la voiture, même si la voiture est plus courte qu'avant dans le cas de la Mégane. 

Pour rappel le concept Mégane eVision est doté d'un moteur électrique de 160 kW, soit 217 ch, entraînant les roues avant. L'autonomie n'avait pas été précisée. 

Galerie: Renault Mégane rendering