Le conducteur, installé en position couchée, est censé pouvoir contrôler la voiture uniquement par la pensée.

Il s'appelle Jaebum Choi, il est étudiant au ArtCenter College of Design de Pasadena et il vient de présenter une étude de style pour le moins surprenante. Notre protagoniste nous révèle aujourd'hui sa vision de la Nissan GT-R de 2050, via un concept-car en forme de "X", doté d'une technologie de conduite autonome, tout en tenant compte des émotions du conducteur pour se déplacer, grâce à des connexions physiques avec celui-ci.

À mi-chemin entre une voiture et un engin spatial, le concept Nissan GT-R (X) 2050 mesure 2,908 mètres de long , 1,537 mètre de large, et 65,8 centimètres de haut. Comment un passager peut-il s'installer dans un véhicule aussi bas ? Ce dernier est tout simplement installé en position couchée, sur le ventre, au sein d'un cockpit. Le "pilote", si on peut l'appeler ainsi, est relié au véhicule via une combinaison et un casque qui lui permettent, par la pensée, de transmettre les indications au véhicule.

Nissan GT-R (X) 2050 Concept
Nissan GT-R (X) 2050 Concept
Nissan GT-R (X) 2050 Concept
Nissan GT-R (X) 2050 Concept
Nissan GT-R (X) 2050 Concept

"J'ai commencé mon stage au Nissan Design America (NDA) de La Jolla, en Californie, en janvier dernier, et j'ai participé aux projets de la société pendant deux mois", explique Jaebum Choi. "Ensuite, j'ai commencé mon projet 'Vision Humanoid' pour la suite de mon stage, en travaillant à la maison à cause du confinement. Je n'imaginais pas que l'équipe du Nissan Design America me prendrait sous son aile et m'aiderait à créer un modèle à l'échelle 1".

"Jaebum est très talentueux, super-créatif et ses idées concernant une supercar pilotée par une connexion cerveau-véhicule correspondent parfaitement aux travaux actuels de Nissan", confie David Woodhouse, le vice-président de Nissan Design America. "Sa thèse portait sur la démonstration de ce que la connexion émotionnelle peut créer, et des avantages qu'elle peut apporter aux clients. C'était très excitant pour l'équipe de NDA de l'aider à donner forme à son idée à travers un véhicule à l'échelle 1".

Quant à Jaebum Choi, son stage chez Nissan Design America vient de se terminer. L'entreprise a été tellement impressionnée par son concept GT-R (X) et toutes les idées qui gravitent autour, qu'il travaille désormais à plein temps au studio de design. Nous devrions donc encore entendre parler de Jaebum Choi d'ici les années à venir.

Galerie: Concept Nissan GT-R (X) 2050