Un problème de code engendrerait, entre autres, une surconsommation d'essence et des rejets de CO2.

Voici un rappel peu commun, qui concerne surtout un constructeur dont les rappels sont plutôt rares. En effet, Mercedes-AMG vient d'annoncer une campagne de rappels concernant 20'000 véhicules à travers l'Europe. La firme d'Affalterbach, par l'intermédiaire de sa société mère Daimler, explique que certains modèles sont pourvus d'une erreur de programmation au niveau du calculateur.

Cela engendrerait une mauvaise régénération du filtre à particules et une hausse de la consommation qui induit, par conséquent, une hausse des rejets de CO2. De ce fait, les rejets deviendraient largement supérieurs à ceux retenus lors des tests d'homologation. Un rappel qui intervient notamment avant la mise en place, par les autorités européennes, de mesures des valeurs de rejets polluants et de consommation des véhicules étant déjà en circulation. Ces tests ont pour objectif de vérifier s'il n'y a pas d'écarts anormaux avec les données recueillies en cycle d'homologation.

Mercedes-AMG n'a pas précisé quels sont les modèles concernés par cette campagne de rappel. Nous savons simplement que "quatre séries différentes" sont rappelées. La plupart des véhicules ont d'ores et déjà été livrés, les clients recevront donc un courrier pour les inviter à se présenter en atelier et corriger l'erreur de programmation en question. Le reste des modèles est en stock chez les concessionnaires et sera mis à jour. Il y aura simplement un petit délai de livraison supplémentaire.

Galerie: Mercedes-AMG E 63 S restylée (2020)