Aston Martin traverse actuellement une période compliquée, avec de nombreux bouleversements, notamment un changement de propriétaire et de direction la même année, mais aussi un changement de programme sportif. Tout cela conjugué à un plan produit pas vraiment dans l'air du temps et une crise sanitaire qui entache les ventes, cela donne un chiffre d'affaires en chute libre de 37 % sur un an.

Mais il y a de nombreux motifs d'espoir pour Aston Martin, et dès cette année, avec la première année pleine de commercialisation du DBX, son nouveau SUV. La firme de Gaydon espère en écouler environ 6000 en 2021, ce qui pourrait lui permettre de doubler ses ventes mondiales par rapport à 2020 (3394 unités). Aston Martin a également étendu son accord avec Mercedes-AMG concernant le partage de certaines technologies, dont les futurs groupes motopropulseurs hybrides de la firme d'Affalterbach. De son côté, la part dans le capital d'Aston Martin de Mercedes-AMG a augmenté à hauteur de 20 %.

La marque anglaise est actuellement en plein redressement grâce au plan de restructuration en cours. Elle compte voir, dès cette année, "les premiers pas vers une rentabilité améliorée" et cible, d'ici 2024 à 2025, des ventes de deux milliards de livres par an et un bénéfice d'exploitation de 500 millions de livres. Toujours dans le cadre de cette restructuration, le constructeur a annoncé, l'an dernier, 500 licenciements.

En ce qui concerne les produits, le DBX débutera avec un V8 4,0 litres bi-turbo, mais il devrait recevoir le V12 5,2 litres bi-turbo et des versions hybrides rechargeables. De leurs côtés, les DBS Superleggera, DB11 et Vantage devraient avoir le droit à de petits rafraîchissements et une mise à jour de leur gamme moteur, toujours en étroite collaboration avec Mercedes-AMG.

D'ici 2023, l'Aston Martin Valhalla viendra encore garnir le catalogue de la marque et marchera dans les pas de la Valkyrie, dont les premières livraisons devraient intervenir d'ici le milieu de l'année. Une autre supercar, présentée dans le cadre du Salon de Genève 2019 sous la forme d'un concept "Vision", la Vanquish, devrait aussi voir le jour avec un bloc installé en position centrale qui sera, comme sur la Valhalla, doté d'une électrification.

Aston Martin devrait disposer d'un catalogue comprenant plus de 90 % de modèles électrifiés à l'horizon 2030. Tous les véhicules du catalogue devraient être proposés dans des versions électrifiées (hybrides ou purement électriques) d'ici à la fin de l'année 2024. Ils seront également, et ce n'est pas du luxe, équipés de systèmes d'info-divertissement de nouvelle génération à partir de 2023, les modèles actuels bénéficiant encore du système Mercedes d'ancienne génération.