Roger Penske et Fittipaldi ont également été propriétaire de cette rare 911 RSR !

C'est une Porsche 911 au pedigree très spécial qui est actuellement en vente aux États-Unis chez Atlantis Motor Group. Aussi bien pour sa préparation et ses qualités intrinsèques que pour les personnes auxquelles elle a appartenu d'ailleurs !

Avec sa livrée jaune Fittipaldi, cette Porsche 911 IROC RSR nous vient tout droit de 1974. C'est à cette époque là que la voiture a participé à la toute première International Race of Champions (IROC), cette "course des champions" qui voit se batailler les meilleures pilotes du moment au volant de la même voiture, sur un même tracé. Au total, 15 exemplaires de la 911 IROC RSR seront fabriqués, 12 pour les pilotes, 3 modèle d'échange.

Porsche 911 IROC RSR 1974

La voiture qui est à vendre est notamment celle qui a été conduite par Emerson Fittipaldi à l'époque. Portant le châssis numéro 9114600100, cette 911 beige Sahara se qualifiera avec le champion du monde 1972 de F1 à son volant pour la pole position. Sauf qu'il sera pénalisé pour être arrivé en retard au meeting des pilotes, et qu'il partira en 11e position... Essayant de rattraper son retard, il sortira de piste, sera victime d'une fuite de carburant et sera éliminé dès le premier tour.

La voiture sera ensuite revendu quatre jours après la course malheureuse de "Emmo" Fittipaldi. Elle passera notamment dans les mains du fameux Roger Penske, légende du sport automobile outre-Atlantique, mais aussi de John Tunstall. Jusqu'en 1978, cette Porsche 911 IROC RSR écumera les circuits, passant des 12 Heures de Sebring au 24 Heures de Daytona, l'édition de 1978 étant probablement la dernière course officielle pour la voiture.

Porsche 911 IROC RSR 1974

C'est juste après que la voiture sera revendue à un certain Pablo Escobar, le très célèbre trafiquant colombien de cocaïne. Même lui goûtera aux plaisirs de la compétition à son volant dans son pays, ayant opté pour la carrosserie 935.

Le baron de la drogue conservera la voiture jusqu'à sa mort en 1983, après laquelle elle sera mise de côté, avant que Roger Penske, encore lui, remette la main dessus, et décide de la faire restaurer dans la livrée "Fittipaldi" d'origine. 

La rareté, ses propriétaires, mais aussi les courses auxquelles elle a participé et les pilotes qui se sont succédés à son volant font que cette Porsche 911 IROC RSR de 1974 avec son Flat 6 3.0 litres est à vendre très cher : comptez 2'200'000 $ pour vous l'offrir, l'équivalent actuel de 1,83 million d'euros !

 

Galerie: Porsche 911 IROC RSR à vendre (Pablo Escobar)