Il semble que le feuilleton sur l'avenir de Bugatti soit arrivé à son terme avec un ultime rebondissement. Après des mois de rumeurs sur un probable transfert du constructeur français de Volkswagen à Rimac, voici le retournement de situation : Bugatti ne passe pas aux mains des Croates mais reste dans la galaxie allemande, en changeant de tutelle.

Bugatti deviendra en effet une filiale de Porsche, passant ainsi sous le contrôle de Zuffenhausen sans pour autant abandonner une collaboration avec Rimac. L'entreprise croate est en effet détenu à 24% par Porsche. La participation du constructeur allemand n'a cessé d'augmenter, et cet élément sera fondamental pour l'avenir de Bugatti.

L'union fait la force

Porsche prépare un partenariat qui sera discuté avec Rimac, et Porsche s'en occupera.

Ce sont les mots prononcés par Herbert Diess (et rapportés par Car and Driver) aux journalistes présents à la conférence de presse sur les résultats du groupe Volkswagen.

Rien n'a encore été finalisé. Ce que nous voulons faire, c'est de transférer Bugatti à Porsche qui formera très probablement une entreprise commune avec Rimac, avec une participation minoritaire de Porsche.

Bugatti se prépare donc à passer sous le contrôle conjoint de Porsche et de Rimac, pour lesquels une nouvelle société sera créée afin de gérer la délicate transition vers la mobilité électrique.

Bugatti Chiron Pur Sport, la prova
Bugatti Bolide

Le W16 vit ses derniers jours

En fait, comme la grande majorité des constructeurs, Bugatti se prépare à abandonner ses moteurs thermiques, le légendaire W16 de 8 litres étant proche de la retraite. Un moteur monumental, capable d'amener la Veyron puis la Chiron à des vitesses jamais atteintes par une voiture de série, mais qui est malheureusement trop émetteur de CO2. Mieux vaut donc passer à une mobilité 100% électrique avec Rimac pour jouer le rôle de leader.

L'entreprise croate a toujours mis l'accent sur les moteurs électriques axés sur la performance, la C_Two atteignant 1914 ch et 2299 Nm de couple. La coentreprise réunirait donc l'argent de Porsche et les spécialistes de Rimac pour créer l'hypercar électrique la plus puissante et la plus rapide du futur et - pourquoi pas - élargir enfin la gamme en ajoutant plus d'un modèle, avec une super berline qui pourrait tirer parti de la plate-forme PPE (Premium Platform Electric) développée conjointement par Porsche et Audi.

Galerie: Bugatti Divo "Lady Bug"