Il ne reste plus grand-chose de la voiture.

Et une McLaren 765LT de moins dans le monde après qu'un exemplaire de la supercar ait pris feu dans le canton d'Upper Gwynedd, en Pennsylvanie, juste au nord de Philadelphie. L'incendie a eu lieu alors que la voiture faisait le plein dans une station-service. Il n'y a pas eu de blessés, si ce n'est le cœur brisé du propriétaire qui a perdu sa voiture produite en série limitée.

Selon les pompiers, les équipes sont restées sur les lieux pendant deux heures pour tenter d'éteindre l'incendie. Ils n'ont pas réussi à stopper les flammes avant que la McLaren ne soit réduite à un amas de métal et de plastique fondu. Le seul panneau de carrosserie encore reconnaissable était le capot.

Galerie: McLaren 765LT en feu en Pennsylvanie

Les pompiers ne précisent pas la cause de l'incendie, mais les images suggèrent qu'il est lié d'une manière ou d'une autre au ravitaillement en carburant du véhicule.

Les photos de l'incendie montrent qu'il n'y a aucun moyen de réparer cette voiture. La monocoque n'est même plus visible. Les seuls composants mécaniques encore identifiables sont des morceaux de la suspension et des tuyaux d'échappement.

McLaren n'a produit que 765 exemplaires de la 765LT. Ce modèle est équipé d'un V8 biturbo de 4,0 litres qui développe 765 chevaux et 800 Nm de couple. Sa boîte de vitesses à double embrayage à sept rapports est 15 % plus rapide que celle de la 720S sur laquelle elle repose. Cette supercar peut atteindre les 100 km/h en à peine 2,8 secondes. La société a fait un usage intensif de la fibre de carbone et d'autres matériaux légers pour réduire le poids de 80 kg par rapport à la McLaren 720S.

Le prix d'origine de la 765LT était de 330'000 euros. Nous pensons que la compagnie d'assurance du propriétaire n'est pas très heureuse à l'idée de régler ce sinistre.