C'est le Cybertruck thermique Made in France.

Henri Hihacks est un futur ingénieur qui aime fabriquer toutes sortes de choses et qu'il partage avec passion sur sa chaîne YouTube. En partenariat avec World of Tanks et pour faire la promotion du jeu, il a eu l'idée de créer son propre tank.

Le CyberTank, c'est son nom, n'est pas électrique, loin de là... Il s'agit en fait d'une Audi S6 génération C6 équipée du moteur V10 de 5,2 litres de cylindrée. De série, elle développe une puissance de 435 ch pour 540 Nm de couple et accélère de 0 à 100 km/h en seulement 5,2 secondes

Le break de sport signé Audi était accidenté. Au lieu de le réparer, Henri Hihacks et ses acolytes l'ont dépouillé de tous ses éléments et de toute sa carrosserie afin de ne conserver que le moteur et le châssis. Ils ont aussi remplacé les pneus par des roues tout-terrain, la ligne d'échappement et élaboré la carrosserie la plus simple qui puisse exister avec des portes papillon (liste des modifications non exhaustive).

 

Après des jours de travail acharné qu'il résume en deux vidéos, le CyberTank est enfin prêt. Le résultat est assez incroyable, d'une part parce que cette réalisation ressemble beaucoup au Cybertruck, d'autre part, parce que l'engin roule et qu'il crie comme une Lamborghini. Pour le fun, et pour rester dans la thématique tank, une tourelle comprenant une lampe de 100 W et un laser de 15 W ont été placés au niveau de la benne.

Vous vous souvenez probablement du raté d'Elon Musk lors de la présentation de son pick-up. Eh bien, contrairement au Cybertruck, le CyberTank a des vitres résistantes composées de polycarbonate d'un centimètre d'épaisseur. Tout comme le Cybertruck, elles ont été testées par le lancer de boule de pétanque, et vous savez quoi ? Elles ont résisté ! On ne vous en dit pas plus, ces deux vidéos valent le détour, bonne découverte ! 

Note : Cette réalisation a été tournée en deux vidéos. Nous vous conseillons de visionner d'abord la première partie que vous retrouverez en couverture de cet article.