Après des pneus adaptés aux voitures électriques, Michelin compte aller plus loin et travaille sur des gommes éco-responsables.

Le développement vers une mobilité plus durable n'est pas le seul problème des constructeurs automobiles, c'est aussi celui des manufacturiers qui, eux aussi, étudient des solutions plus respectueuses de l'environnement. Les pneumatiques ne sont pas forcément reconnus comme étant des produits éco-responsables, et certains manufacturiers, comme Michelin, réfléchissent à des solutions plus écologiques.

Avant même le sujet abordé dans cet article, Michelin travaille déjà sur des produits plus respectueux de l'environnement avec des gommes adaptées aux mobilités propres, mais aussi issues d’un processus de fabrication moins lourd en CO2 depuis le début de la chaîne. C'est le cas des Michelin e-Primacy et Pilot Sport EV, des pneus que nous retrouvons sur certaines voitures 100 % électriques.

Pour aller encore plus loin, le manufacturier français s’intéresse de près à des solutions de fabrications alternatives, et plus précisément sur les matières premières. Ainsi, Michelin vient d'annoncer son association avec l’entreprise française Carbios, une start-up auvergnate spécialisée dans la chimie biologique, pour développer des pneus fabriqués à partir de polyéthylène téréphtalate (PET), aussi connu sous le nom de plastique recyclé.

Pour le moment, les premiers résultats n'ont pas encore été communiqués et les détails techniques mis en œuvre pour cette fabrication alternative sont encore tenus secret. Les deux entreprises annoncent cependant être parvenus à des résultats très intéressants, comme en témoigne Nicholas Seeboth, le directeur de la recherche sur les polymères chez Michelin, qui annonce que "les premiers prototypes de pneu ont affiché des capacités et des performances identiques à des gommes fabriquées avec des produits pétroliers".

Michelin promet une arrivée progressive de ce processus de fabrication et le manufacturier envisage d’utiliser des matériaux recyclés pour 40 % de sa production d’ici 2030. D'ici 2050, tous les pneus Michelin utiliseront des matériaux éco-responsables.