À compter du 1er juin 2021, les véhicules munis d'une vignette Crit'Air 4 sont soumis à de nouvelles restrictions de circulation.

En ce 1er juin 2021, il y a du changement du côté de la Zone à Faible Émission (ZFE) du Grand Paros. En effet, à partir de cette date, les véhicules munis d'une vignette Crit'Air 4 n’ont plus le droit de circuler dans l’ensemble du périmètre délimité par l’autoroute A86, l'autoroute A86 étant exclue dudit périmètre. Pour rappel, les véhicules non classés et Crit’Air 5 étaient déjà concernés par ces restrictions de circulation le 1er juillet 2019.

Mais qu'est-ce qu'un véhicule classé Crit'Air 4 ? Il s'agit des voitures diesels immatriculées avant le 1er janvier 2006. Ces voitures étaient d'ailleurs déjà interdites de circuler dans Paris intra-muros depuis le 1er juillet 2019. Désormais, elles ne peuvent plus circuler dans les 79 communes de la petite couronne du lundi au vendredi de 8h à 20h. Précisons que cette interdiction de circuler sera levée les jours fériés et les week-ends.

Périmètre ZFE Grand Paris

En dehors des voitures, il y a aussi les bus, les cars et les poids lourds. Là aussi, il y a des restrictions, plus sévères qui plus est, puisqu’ils sont interdits de circuler dans la ZFE du Grand Paris, 7 jours sur 7, entre 8h et 20h. Dans cette catégorie, cela concerne les véhicules lourds immatriculés avant le 1er octobre 2009. Concernant les deux-roues, tricycles et quadricycles à moteur en circulation, ce sont ceux immatriculés avant le 1er juillet 2004 qui n'ont pas le droit de circuler.

Si vous êtes pris à circuler dans cette zone avec un véhicule qui n'y est pas autorisé, ou que vous ne disposez pas de la vignette adaptée, vous vous exposez à une amende de 68 euros pour les véhicules légers, véhicules utilitaires légers et deux-roues et 135 euros pour les poids lourds, bus et autocars. Pour le moment, il n'y a pas encore de vidéo-verbalisation, mais celle-ci est encore à l'étude et devrait, d'ici quelques années, sans douter arriver. Pour rappel, le prix d'une vignette Crit'Air est de 3,67 euros et peut être commandée via ce site internet.

Bien évidemment, il existe quelques dérogations, notamment pour les véhicules de secours, les voitures des personnes à mobilité réduite, les engins de tournage, en lien avec un évènement sportif, ou encore les véhicules de collection dont le certificat d’immatriculation en porte la mention.

Comme vous devez vous en douter, il s'agit d'une étape avant de nouvelles échéances qui vont arriver très prochainement. La Ville de Paris et la Métropole du Grand Paris vont progressivement étendre le nombre de véhicules concernés dès le 1er juillet 2022, avec la restriction de circulation aux véhicules Crit’Air 3 (essence d'avant 2006 et diesel d'avant 2011). Ensuite, le 1er janvier 2024, c'est une restriction de circulation aux véhicules Crit’air 2 (tous les diesels et les essence d'avant 2011) qui s'appliquera, avant l'ultime échéance de 2030, où la circulation sera réservée à 100 % aux véhicules propres.