Le développement de la RS 3 touche à sa fin. Voici quelques informations préliminaires avant sa présentation.

Audi est sur le point de présenter la toute nouvelle génération de RS 3. La sportive d'Ingolstadt la plus attendue a été repérée à plusieurs reprises, et d'après les bruits de couloir, elle sera présentée très bientôt.  

En attendant de la découvrir en long et en large, voici un récapitulatif des informations que vous devez garder en tête. 

Le 5 cylindres est toujours de la partie

Pour respecter des normes de plus en plus drastiques, les constructeurs n'ont d'autre choix que de réduire la cylindrée de leur moteur et/ou de les électrifier. Il fut un temps où on craignait pour l'avenir des "petites" Audi Sport, mais Audi nous a rassurés, la nouvelle génération de RS 3 conservera bien son 5 cylindres 2.5 TFSI. On le retrouve par ailleurs sous les capots des RS Q3, et plus récemment, au cœur du Cupra Formentor VZ5 fort de 390 ch.

Plus de chevaux et plus de couple

D'une génération à une autre, les sportives gagnent généralement en puissance. Cela est de moins en moins vrai, et d'après les rumeurs, la nouvelle RS 3 ne sera pas forcément beaucoup plus puissante que la précédente. Le modèle sortant développe 400 ch pour 480 Nm de couple, la nouvelle n'aurait que 20 ch et 20 Nm de plus, soit une puissance de sortie de 420 ch pour 500 Nm de couple. 

Photo espion Audi RS 3 Berline

Déçu ? Sachez qu'une version plus musclée pourrait voir le jour. Elle délivrerait jusqu'à 450 ch, soit un gain de 30 ch par rapport au modèle standard pour enterrer la Mercedes-AMG A 45 S et ses 421 ch.

Un 0 à 100 km/h en moins de 4,0 secondes

Les fans de RS 3 connaissent parfaitement son temps d'accélération de 0 à 100 km/h (4,1 secondes). Tout porte à croire que la nouvelle génération sera encore plus rapide, mais ne vous attendez pas à des accélérations beaucoup plus fulgurantes, la RS 3 devrait s'aligner sur sa concurrente d'Affalterbach avec un chrono de 3,9 secondes (+/- 0,1 seconde)

Quant à sa vitesse maximale, elle sera autolimitée, mais Audi Sport fera le nécessaire pour satisfaire ses clients les plus pressés en leur proposant de la débrider via l'achat d'un pack. 

Photo espion Audi RS 3 Sportback
Photo espion Audi RS 3 Sportback

Quid du Quattro ?

Bien entendu, la nouvelle RS 3 sera équipée de la transmission intégrale Quattro. Le constructeur aux anneaux pourrait toutefois lui apporter quelques modifications afin de l'équiper d'un mode drift. Celui-ci permet d'envoyer plus de couple sur les roues arrière afin de s'adonner à quelques figures. La toute récente Volkswagen Golf R en est équipée, tout comme la Mercedes-AMG A 45 S. Dans une moindre mesure, les nouvelles BMW M3 et M4 Competition peuvent elles aussi passer de la transmission intégrale à la propulsion sur demande. 

Audi RS 3 Sportback Exclusivité Motor1

Design évolutif

Les nombreuses photos des prototypes montrent que cette nouvelle génération évolue sans trahir ses gènes. Dans la partie avant, on devrait retrouver un bouclier inspiré de l'Audi RS 6 Avant. A l'arrière, l'Audi RS 3 conservera ses deux énormes canules d'échappement. Cette nouveauté pourrait aussi avoir deux fentes de chaque côté des ailes avant (non visibles sur l'illustration ci-dessus) pour extraire l'air chaud. 

Présentation à Munich 

Si aucune date de présentation n'a été annoncée, il est très probable qu'Audi lève le voile sur sa RS 3 dans les semaines ou mois à venir. À la rentrée 2021, se tiendra à Munich le salon automobile (en remplacement du salon de Francfort). La marque allemande pourrait y exposer sa nouveauté. 

Galerie: Photos espion - Audi RS 3 Sportback et Berline