Généralement, les autorités font la chasse aux conducteurs trop pressés. On ne vous apprend rien, les routes sont truffées de radars en tous genres capables de sanctionner le moindre écart au Code de la Route. 

En France par exemple, Sécurité Routière diffuse régulièrement des campagnes chocs afin d'inciter les conducteurs à respecter les limitations de vitesse et d'opter pour une conduite plus responsable. Aux Pays-Bas, eh bien c'est tout l'inverse ! Cela semble assez incroyable, et pourtant, c'est ce qui est en train de se passer. 

Une campagne est sur le point d'être lancée afin d'inviter les conducteurs à rouler... plus vite. Cela ne concerne pas tout le pays, mais une route en particulier, la N34 qui traverse la province de Drenthe, au nord-est du pays. Là-bas, la vitesse est limitée à 100 km/h, mais les automobilistes semblent l'ignorer puisqu'ils ne roulent généralement qu'à 50-60 km/h d'après TopGear NL.

Pourquoi cela pose problème ? La situation sur cette route est jugée particulièrement dangereuse car des conducteurs roulent à la vitesse maximale autorisée et qu'ils sont susceptibles de dépasser les véhicules lents à vive allure. Le delta de vitesse (entre les véhicules lents et les véhicules rapides) est trop grand. Il y a aussi le problème des véhicules s'insérant sur ces voies trop lentement et qui peuvent créer des ralentissements et/ou des freinages brusques. 

Pour régler tous ces problèmes, il serait plus simple d'abaisser la limitation de vitesse, mais le gouvernement s'y oppose. Selon lui, "une vitesse inférieure ne convient pas au caractère de la route". Une campagne sera donc lancée sur les réseaux sociaux et des flyers seront distribués pour encourager les automobilistes à écraser le champignon. La police sera davantage présente le long de la route, peut-être que cela poussera les automobilistes lents à rouler plus vite.