Les années passent sans que cela n'ait aucun effet sur la Nissan GT-R R35. Bien au contraire, chaque année, la supercar du Japon est mise à jour à travers d'innombrables éditions. Cette année, Nissan lance la GT-R T-Spec qui ne sera pas disponible en Europe. 

Le fabricant profite de cette occasion pour annoncer une nouvelle qui ne va pas réjouir les Australiens. La Nissan GT-R ne sera plus disponible en Australie, la faute à la réglementation, non pas celle liée aux émissions de CO2, mais aux collisions latérales (ADR 85) qui entrera en vigueur le 1er novembre 2021 et qui touche tous les véhicules commercialisés avant novembre 2017.

Galerie: Nissan GT-R T-spec (2021)

"En raison de la mise en œuvre des règles de conception uniques de l'Australie en matière de chocs latéraux sur les poteaux (ADR 85), la Nissan GT-R ne sera pas importée sur le marché australien après le 31 octobre 2021. Notez que cette réglementation ne s'applique pas aux modèles existants sur d'autres marchés."  

À vrai dire, et comme le précisent si bien nos confrères australiens de Drive, la Nissan GT-R ne manquera pas à grand monde puisqu'elle n'a été vendue qu'à seulement 19 exemplaires au cours des huit derniers mois.

Les clients ne se bousculent pas au portillon pour s'acheter Godzilla, peut-être préfèrent-ils s'orienter vers un autre modèle au même tarif. Il faut dire que les prix de la Nissan GT-R ont connu une inflation passant de 155 800 AUD à 193 800 AUD en 2021. Les prix ont même grimpé à 378 000 AUD pour la version Nismo que nous avons essayée l'an dernier

Dans le reste du monde, la Nissan GT-R R35 continuera d'exister. Que ce soit en France ou ailleurs, Godzilla sera toujours là pour terrasser ses ennemis avant de céder sa place à une nouvelle génération que Nissan n'a toujours pas annoncée. Mais avant, il se dit qu'une version hybride arrivera ainsi qu'une "Final Edition" de plus de 700 ch. Bien sûr, ce ne sont que des rumeurs, en l'absence de déclaration officielle, nous devons donc rester sur nos gardes.