À l'auto-école, nous avons tous appris que le klaxon ne devait être utilisé qu'en cas de danger. En Inde, son utilisation est complètement différente, on se sert du klaxon comme de son accélérateur et de sa pédale de frein.

Dans les grandes villes indiennes notamment, où la circulation est très dense, le klaxon est utilisé pêle-mêle pour signaler sa présence, doubler, avertir d'un danger, bref, toutes les situations que vous pouvez imaginer lorsque vous êtes en voiture ou sur un deux-roues. 

Le ministre indien des Transports Nitin Gadkari veut changer les choses. Pour enrayer cette pollution sonore et pour améliorer la qualité de vie de ses concitoyens, le ministre veut remplacer le klaxon de tous les véhicules par le son d'une flûte, ou d'un autre instrument de musique indien. Les sirènes des voitures de police ainsi que des ambulances sont aussi dans son collimateur, lors d'une cérémonie d'inauguration de l'autoroute à Nashik, il a déclaré qu'il souhaiterait les remplacer par une mélodie plus agréable. 

"J'étudie cela et je prévois bientôt de faire une loi pour que les klaxons de tous les véhicules soient remplacés par des instruments de musique indiens afin qu'il soit agréable à entendre. Flûte, tabla, violon, orgue à bouche, harmonium", a déclaré Gadkari. Il poursuit : "Un artiste a composé une mélodie d'Akashwani et elle a été jouée tôt le matin. Je pense utiliser cette mélodie pour les ambulances afin que les gens se sentent mieux. C'est tellement irritant, surtout après le passage des ministres, les sirènes sont utilisées à plein volume. Cela nuit également aux oreilles."

Pour rappel, en France, l'utilisation abusive du klaxon "est sanctionnée par une amende pouvant aller jusqu'à 150 €. En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 35 €" peut-on lire sur le site du ministère de l'Intérieur. "Le klaxon (avertisseur sonore) est interdit en ville sauf en cas de danger immédiat."