Avoir plus de puissance permet-il vraiment de réaliser de meilleurs temps sur la piste ? Pour le savoir, l'équipe de Carwow a réuni trois Nissan GT-R modifiées pour une expérience intéressante. Chaque Nissan GT-R a été modifiée avec une puissance supérieure à celle d'origine, avec un écart de près de 1000 chevaux. Maintenant, nous pouvons voir exactement comment la puissance affecte les temps sur piste dans cette vidéo YouTube.

Les voitures essayées par Carwow sont des Nissan GT-R R35 plus ou moins modifiées. Tout d'abord, nous avons une puissance relativement modeste de 650 chevaux. Ensuite, il y a la légendaire Nissan GT-R de 1000 chevaux qui atteint la barre magique des quatre chiffres. Enfin, nous avons une Nissan GT-R de 1650 chevaux qui est absolument folle. Celle -ci bénéficie de pneus spéciaux et qui ne sont pas de série contrairement aux deux autres. 

La Nissan GT-R est en vente dans le monde entier depuis 2009. Cette voiture légendaire s'est rapidement forgé une réputation de tueuse de supercar et qui supporte assez bien les modifications de puissance. Au cours des 12 dernières années, les niveaux de puissance atteints n'ont cessé d'évoluer. Il en résulte des Nissan GT-R qui produisent régulièrement près de 1000 chevaux et battent presque tout ce qui roule sur piste.

Au tout début, de nombreux propriétaires ont rencontré des problèmes de transmission, même sur des voitures de série, qui pouvaient griller leur transmission lors d'un démarrage. Heureusement, Nissan a trouvé un moyen de rendre la transmission plus fiable et même les sociétés de pièces détachées ont trouvé le moyen de faire décoller les Nissan GT-R de manière fiable avec plus de 1000 chevaux.

Cette course de dragster aux chiffres démentiels est un excellent rappel de la domination de la Nissan GT-R R35 dans les courses de dragster. Bien que son design soit dépassé, elle peut encore réaliser des temps impressionnants.