Dans l'univers des supercars, Donkervoort n'est peut-être pas le nom le plus connu, mais la petite entreprise néerlandaise fondée en 1978 est célèbre parmi les amateurs du genre pour ses sportives deux places extrêmement rapides, légères et extrêmes, notamment grâce à son architecture moteur avant / propulsion.

Avec la nouvelle Donkervoort F22, la firme de Lelystad fait un nouveau saut de génération et ce, dans tous les sens du terme, puisqu'il s'agit du premier modèle construit sous la direction du nouveau PDG Denis Donkervoort, fils du fondateur Joop.

Construite en série limitée à seulement 75 exemplaires, dont 50 ont déjà été vendus, la Donkervoort F22 est basée sur l'idée d'améliorer les performances de son prédécesseur, la D8 GTO. Pour ce faire, la voiture embarque le cinq cylindres TFSI d'origine Audi porté à 500 ch et affiche un poids à vide de seulement 750 kg. Le prix est fixé à environ 245 000 euros, hors taxes.

Donkervoort F22

Une silhouette inimitable

Les lignes de la nouvelle Donkervoort F22 ont été dessinées par le directeur du style Jordi Wiersma, en collaboration avec Denis Donkervoort lui-même et Amko Leenarts, directeur du design de Ford Europe. Le résultat est dans la continuité de ce que nous connaissons déjà chez Donkervoort, mais avec des dimensions accrues.

La F22 présente également une inédite solution Twin Targa, c'est-à-dire avec un toit composé de deux panneaux amovibles en fibre de carbone (avec spoiler intégré) fixés à une traverse centrale, elle-même amovible. Les occupants peuvent choisir de voyager en coupé ou de profiter du grand air en rangeant le toit dans un sac spécialement conçu pour le compartiment à bagages arrière.

La silhouette allongée du capot et l'habitacle en retrait avec des portes à ouverture verticale, ainsi que le capot à charnière à l'avant qui s'ouvre à l'aide d'un bouton dans l'habitacle et le système d'échappement latéral sont autant d'éléments qui caractérisent cette sportive exacerbée.

Donkervoort F22

Plus d'espace à l'intérieur

Le cockpit de la Donkervoort F22, qui peut être personnalisé dans les moindres détails, tout comme l'extérieur, offre plus d'espace pour les jambes et les épaules que l'ancien modèle. Il bénéficie de sièges Recaro ultra-légers avec des ceintures de sécurité à six points homologuées pour la route et la course.

Un certain nombre de commandes et de boutons ont été déplacés vers le volant. Le tableau de bord minimaliste en fibre de carbone, comme le reste de l'intérieur garni de cuir, peut intégré un système d'infodivertissement via un iPad Mini.

Donkervoort F22

Light is right

La Donkervoort F22 utilise un châssis déjà connu, composé de tubes d'acier et de panneaux en fibre de carbone, mais il a encore évolué et été renforcé. La rigidité en torsion est doublée par rapport au modèle précédent, de quoi offrir de nouvelles sensations de conduite d'après le constructeur.

L'accélération latérale maximale promise par Donkervoort pour sa F22 est de 2,15 g, avec une vitesse de pointe de 290 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en seulement 2,5 secondes. Un sprint digne des meilleures supercars au monde, même électriques. Le 0 à 200 km/h ne réclame que 7,9 secondes.

Cela est également dû au fait que le poids a été réduit à 750 kg, ce qui, combiné aux 500 ch et 640 Nm du 2,5 TFSI d'Audi réglé par Donkervoort, donne un rapport puissance/poids de seulement 1,5 kg/ch.

Donkervoort F22

Des jantes en carbone sur demande

Les jantes, disponibles sous trois configurations, contribuent également à la réduction du poids. Chaque jante en alliage d'aluminium pèse 12 kg, les roues forgées pèsent seulement 8 kg et les roues en fibre de carbone ne pèsent que 5,4 kg.

L'équipement de série intègre une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports couplée à un différentiel arrière à glissement limité Torsen, un système de freinage AP Racing à quatre pistons à l'avant et à l'arrière, et des pneus Nankang AR1 de 18 pouces à l'avant et 19 pouces à l'arrière.

Plus de 350 000 euros en France

Le prix de base de la Donkervoort F22, qui est commercialisée en Europe, aux États-Unis et au Moyen-Orient, est de 245 000 euros, hors taxes et hors malus écologique.

En France, avec la TVA et le malus, son prix dépasse allègrement les 350 000 euros. Les premières livraisons sont prévues pour janvier 2023.

Galerie: Donkervoort F22 (2023)

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!