Ferrari se projette vers l'avenir de sa gamme, avec 2025 pour marquer l'arrivée de la première voiture électrique issue du Cheval Cabré. Un pas d'époque à Maranello, également engagée sur bien d'autres fronts, pour renouveler sa gamme entre tradition (le V12 ne disparaîtra pas) et révolution avec de plus en plus d’électrification.

Un renouveau qui viendra non seulement de la mécanique mais aussi de la technologie, avec une attention toujours plus grande portée à l'expérience de conduite, liée non seulement aux performances mais aussi à ce qui entoure le conducteur et le passager. 

Noir total pour les rouges

Ferrari vient de signer un accord avec Samsung Display, l'une des divisions du géant coréen, pour assurer la fourniture d'écrans incurvés dotés de la technologie OLED. Des moniteurs qui garantissent un poids réduit par rapport à d'autres avec des technologies différentes. La réduction de poids qui est toujours une priorité absolue pour une marque comme Ferrari.

Acronyme de "Organic Light Emitting Diode", la technologie OLED utilise une fine couche de composés organiques capable d'émettre de la lumière lorsqu'elle est traversée par un courant électrique. Une technologie qui assure une qualité d'image très élevée avec des dimensions réduites (elles sont beaucoup plus fines que les LED classiques) et une économie d'énergie : en effet, pour obtenir du noir, il suffit d'éteindre les LED correspondantes. En fait, on parle de "noir total", car il n'est pas rendu à travers un rétro-éclairage sombre.

De plus, le fait d’être particulièrement fin et composé d'un film de matière organique électroluminescente permet la création de panneaux incurvés, comme celui monté sur la Ferrari SF90 Stradale.

L'importance de montrer

Nous ne savons toujours pas quand Ferrari montera les premiers moniteurs Samsung OLED ni sur quels modèles, mais il semble clair que les écrans jouent un rôle de plus en plus important même pour une marque de sport. "Dans le secteur du luxe, il est essentiel de pouvoir porter l'expérience client à des niveaux toujours plus élevés", a commenté le PDG de Maranello, Benedetto Vigna. 

samsung-display3

Un changement à l’opposé de ce qui a été observé avec la Ferrari Purosangue, orpheline d'un moniteur central pour gérer le système d'info-divertissement ? Et qui sait si les intérieurs des futures Ferrari seront similaires à ceux présentés au CES 2023 par Samsung.

Ce qui est certain, c'est que l'attention du Cavallino à la technologie embarquée est de plus en plus élevée : en effet, un accord a été signé avec Harman (propriété de Samsung) début 2023 pour la fourniture du système Ready Upgrade à intégrer sur les futurs modèles, grâce auquel le système d'info-divertissement peut être facilement mis à jour à la fois en termes de logiciel et de matériel. 

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!