Le Volkswagen T-Cross est un succès discret pour la marque, car même s'il attire peu l'attention, il s'est écoulé à 1,2 million d'exemplaires. Il est déjà impossible de s'en procurer un avant la fin de l'année alors que le mois de juillet débute à peine, mais cela n'empêche pas Volkswagen de penser à l'avenir puisque l'alternative SUV à la Polo va recevoir des évolutions de milieu de cycle.

Le modèle visible ici est la déclinaison R-Line, dans la couleur Grape Yellow, qui sera proposée aux côtés de nouveaux coloris métallisés : Clear Blue et Kings Red.

Volkswagen T-Cross (2024)

Le concurrent des Peugeot 2008 et Renault Captur évolue à l'avant, avec des feux matrix LED de série sur les versions Style et R-Line, et en option sur la déclinaison Life. Ils sont reliés visuellement par une barre lumineuse entourant le badge VW. Le constructeur a prévu d'abandonner les phares halogènes à l'ancienne pour faire des phares à LED non adaptatifs un équipement de série.

Quelle que soit la version, le T-Cross sera doté d'une protection de bas de caisse argentée. Le modèle de base sera équipé de jantes de 16 pouces, tandis que les versions plus sophistiqués recevront des jantes de 17 pouces.

À l'arrière, les feux adoptent un moteur en X a été appliqué et se rejoignent au centre. Une barre d'attelage plus robuste est capable de supporter 75 kg, soit 20 de plus qu'auparavant. Le poids total autorisé pour un porte-vélo a aussi été augmenté, une bonne nouvelle compte tenu du poids des vélos électriques.

Volkswagen T-Cross (2024)

Même s'il s'agit avant tout d'un restylage, le nouveau T-Cross est allongé de 27 millimètres, grâce à de nouveaux pare-chocs. Il atteint désormais 4,135 m, avec un empattement de 2,563 m.

Un habitacle modernisé

À l'intérieur, toutes les versions ont désormais un panneau de contrôle numérique, de 8 ou 10 pouces selon les versions. La console centrale intègre un écran de 8 pouces sur les versions d'entrée de gamme, et qui passe à 9,2 pouces avec les configurations plus coûteuses. Volkswagen précise que le matériel et le logiciel a été revu.

Les versions équipées de la climatisation automatique sont dotées de commandes tactiles et de réglettes rétro-éclairées.

Volkswagen annonce avoir amélioré la qualité perçue en dotant le tableau de bord d'un rembourrage souple, tandis que les T-Cross les plus haut de gamme disposeront de coutures décoratives.

Volkswagen T-Cross (2024)
2024 Volkswagen T-Cross facelift

La capacité de chargement est plus que correcte pour un véhicule de cette taille, variant de 385 à 455 litres selon la position de la banquette arrière (qui coulisse de 140 mm). En rabattant les sièges arrière 60:40, le volume grimpe à 1 281 litres. Le siège du passager avant peut également être rabattu, mais uniquement sur les modèles à conduite à gauche.

Premières livraisons en 2024

Pas de surprise dans les motorisations, à commencer par le 1.0 TSI. Le trois cylindres turbocompressé est disponible avec une puissance de 95 ch (70 kW) ou de 116 ch (86 kW).

Le premier est associé à une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, tandis que le second bénéficie d'une boîte à six rapports ou d'une boîte automatique à double embrayage à sept vitesses, proposée en option. Disponible uniquement avec la boîte DSG, le plus gros moteur quatre cylindres de 1,5 litre développe 150 ch.

Les trois moteurs transmettent la puissance exclusivement aux roues avant, comme pour tous les modèles du groupe Volkswagen reposant sur la plate-forme MQB A0.

Les commandes seront possibles à partir de l'automne, avec des livraisons attendues pour le premier trimestre 2024. En attendant, le cousin Sokda Kamiq sera lui aussi restylé avant la fin de l'année.