Mazda avait promis de présenter le CX-70 en 2023, mais nous approchons de la fin de l'année et le nouveau SUV n'a toujours pas été présenté. En fait, ne vous attendez pas à le voir bientôt puisque le véhicule familial à propulsion a été repoussé à l'année prochaine. S'adressant à Automotive News, le PDG de Mazda en Amérique du Nord, Tom Donnelly, a annoncé que le modèle serait lancé en 2024. Le plan initial prévoyait sa mise en vente à la fin de l'année 2023.

Le CX-70 sera disponible en hybride rechargeable

Tout comme le CX-90 qui est proposé avec un groupe motopropulseur hybride rechargeable, Tom Donnelly a confirmé que le CX-70 bénéficiera également d'une configuration électrifiée. Pour rappel, le CX-90 PHEV est équipé d'un moteur à essence de 2,5 litres associé à un moteur électrique pour une puissance totale de 323 chevaux, le tout transmis à un système de traction intégrale. Il est équipé d'une boîte de vitesses automatique à huit rapports avec embrayage humide et d'une batterie de 14,8 kWh dont l'autonomie en mode électrique est estimée à 40 km par l'EPA.

Le nouveau venu devrait se contenter de deux rangées de sièges, alors que le CX-90 peut accueillir six ou sept personnes, selon la configuration. Contrairement à la croyance populaire, le CX-70 ne sera pas plus petit. Dans un document officiel publié en février dernier pour compléter la présentation des résultats financiers du troisième trimestre de l'exercice 2023, la marque japonaise a déclaré que le CX-70 sera un "modèle à deux rangées de sièges avec la même carrosserie [que le CX-90]".

Un nouveau SUV électrique pour remplacer le MX-30

Dans le même ordre d'idées, Tom Donnelly a déclaré qu'un véhicule électrique serait lancé en Amérique du Nord en 2025, suite à l'abandon du MX-30, qui se vend peu. Il a précisé qu'il utiliserait le nom d'un produit existant, suggérant qu'il s'agirait probablement d'un SUV. Plus tard, le directeur général a indiqué que d'autres véhicules électriques pourraient être lancés en fonction de la demande des clients.

Tom Donnelly est convaincu que Mazda vendra plus de 350 000 unités cette année en Amérique du Nord, où il prévoit que l'entreprise écoulera 500 000 véhicules d'ici à 2025. La part de marché a déjà atteint 2,3 %, soit le niveau le plus élevé depuis l'arrivée du constructeur aux États-Unis en 1960. Le CX-90 connaît un excellent départ, puisque le PDG affirme qu'il dépasse déjà les ventes du CX-9, qui tirera sa révérence après l'année-modèle 2023. Le mois de septembre a été le meilleur jusqu'à présent pour le nouveau venu, avec 4 700 personnes qui ont pris le volant du CX-90.