Après la version 100 % électrique, le MX-30 aura prochainement le droit à un moteur thermique essence avec hybridation légère.

Cette année, Mazda fête ses cent ans, un petit évènement ponctué également d'un autre évènement : la première voiture 100 % électrique de série de la marque. Il s'agit d'un SUV pour le moins osé, avec beaucoup de partis pris, dont notamment des portes arrière antagonistes ou encore une petite batterie découlant ainsi sur une autonomie réduite qui se limite à 200 kilomètres selon la norme WLTP.

Des choix qui font que ce Mazda MX-30 100 % électrique n'est certainement pas le plus endurant avec une seule charge. Il se positionne néanmoins comme étant l'un des SUV 100 % électriques les moins chers grâce à des tarifs qui débutent, en France, à partir de 33'900 euros, hors bonus écologique de 7000 euros.

Néanmoins, la seule motorisation 100 % électrique ne devrait pas permettre de garantir un succès à cet ambitieux SUV. De ce fait, Mazda va proposer prochainement une motorisation essence avec hybridation légère, qui sera d'abord lancée au Japon avant d'arriver sur le Vieux Continent. Cette version devrait arriver dans les mêmes eaux qu'un second modèle électrique avec le fameux prolongateur d'autonomie tant attendu.

Mazda a donc confirmé que le MX-30 aura le droit à son moteur thermique, un bloc quatre cylindres 2,0 litres essence atmosphérique assisté d'un petit moteur électrique et d'une batterie d'une très faible capacité. Il s'agira d'une hybridation légère qui ne permettra donc pas de rouler en mode 100 % électrique. Le petit moteur électrique assistera simplement le bloc thermique lors des phases de démarrage et d'accélération.

Les Mazda3 et CX-30 ont également eu le droit à une hybridation légère récemment. Reste à savoir si le petit moteur micro-hybride de 122 chevaux proposé sur les deux modèles précédemment cités trouvera sa place sous le capot du MX-30, ou s'il s'agira d'une nouvelle proposition. Mazda devrait également, à plus long terme, équiper son MX-30 du bloc Skyactiv-X de 180 chevaux, lui aussi doté d'une hybridation légère, afin d'étayer son offre.

Galerie: Mazda MX-30 (2020)