La Volkswagen Santana occupe une place particulière dans l'histoire de l'industrie automobile chinoise, symbolisant une longue relation qui s'étend sur plusieurs décennies. Depuis l'introduction de la première génération du modèle en 1983, la Santana a été l'une des voitures les plus populaires du pays sur le marché des voitures neuves. Le modèle de première génération a été produit localement jusqu'au début de l'année 2013 sous forme de berline et aujourd'hui, une surprenante découverte ajoute un nouveau chapitre à l'héritage de la Santana. Cinq berlines flambant neuves ont été retrouvées abandonnées dans un entrepôt et elles sont toutes en état de sortie d'usine.

Les voitures ont été découvertes par Han Chung Classics, une entreprise chinoise de pièces détachées spécialisée dans la vente de pièces pour les anciennes Volkswagen. Les berlines blanches ont été découvertes dans un entrepôt situé dans un lieu non divulgué en Chine. Elles ont toutes les mêmes enjoliveurs et un intérieur en tissu noir. D'après les informations disponibles, elles n'ont jamais été immatriculées et la plupart d'entre elles ont un kilométrage proche de zéro.

Galerie: Des VW Santana 2012 flambant neuves trouvées abandonnées

Malheureusement, on ne sait pas grand-chose d'autre pour l'instant. Nous avons contacté l'atelier de tuning pour plus de détails et nous mettrons à jour cet article dès que nous aurons reçu une réponse. Pour l'instant, tout ce que nous pouvons dire, c'est que ces cinq berlines Santana ont été construites en 2012 et ont des moteurs à essence de 1,8 litre sous le capot.

La voiture du peuple version chinoise

Fondamentalement une Passat modifiée de deuxième génération, la Santana de première génération a fait ses débuts en Chine en 1983 grâce à une co-entreprise historique entre Volkswagen et le gouvernement chinois. Cette collaboration a marqué le début de la transformation automobile de la Chine, la Santana devenant l'une des premières voitures de marque étrangère à être produites dans le pays. Dotée d'un intérieur spacieux, d'une construction robuste et de performances fiables, la Santana a rapidement gagné en popularité auprès des consommateurs chinois.

Au fil des ans, la Santana de première génération a fait l'objet de plusieurs mises à jour et améliorations. En fonction de l'année du modèle, des caractéristiques telles que le système d'injection électronique Bosch, les radios compatibles MP3 et CD, les freins ABS avec répartition électronique de la puissance de freinage et d'autres peuvent être trouvées. L'équipement de ces voitures semble assez basique, avec l'absence de vitres et de rétroviseurs électriques.

Enfin, Volkswagen vend toujours la Santana en Chine en tant que véhicule neuf. Par le biais de sa coentreprise avec SAIC, la firme allemande propose une petite berline portant ce nom, équipée d'un moteur à essence de 1,5 litre et affichant un prix de départ d'environ 11 300 euros.