La présentation de la Renault 5 E-Tech Electric approche à grands pas. La compacte électrique française fait partie des modèles les plus attendus de 2024 et sera présentée pour la première fois le 26 février au salon de l'automobile de Genève.

Début décembre, l'entreprise a ouvert les commandes tout en dévoilant quelques détails esthétiques du modèle de série. Par ailleurs, ces jours-ci, le spot publicitaire consacré à la petite Française alimentée par batterie a été diffusé à la télévision. À quelques semaines du lancement, nous tentons donc de rassembler tous les "indices" et de donner une forme définitive à la Renault 5.

Hommage à l'ancêtre

Notre rendu s'inspire des photos-espionnes de ces derniers mois et des détails présentés dans les teasers de début décembre. Une autre source d'inspiration importante est bien sûr le concept présenté en 2021, dont la Renault 5 de série reprendra le style général.

Renault 5 (2024), le rendu de Motor1.com

Renault 5 (2024) : le rendu de Motor1.com.

Notre création graphique met en avant une face avant pleine de personnalité avec la forme des phares et de la calandre qui rappellent tellement la Renault 5 originale, un modèle à succès vendu dans toute l'Europe dans les années 1970 et 1980. Le pare-chocs a un aspect cube, avec des éléments rectangulaires au-dessus de la plaque d'immatriculation et des feux de position carrés aux angles.

Photos du premier teaser de la Renault 5 E-Tech Electric (2024)

Photos du premier teaser de la Renault 5 E-Tech Electric (2024).

Les passages de roues sont imposants, tandis que les jupes latérales aux teintes contrastées donnent du dynamisme à l'ensemble. Sur le capot, on retrouve le graphisme du chiffre "5" et un témoin d'état de charge, tandis qu'à l'arrière, les phares sont verticaux et la baguette centrale porte à nouveau le chiffre "5".

Une batterie de 52 kWh et un "avatar" qui lui est propre

Longue de 3,92 mètres, la Renault 5 partagera 70 % des composants avec la Clio et le Captur et sera basée sur la plateforme CMF-B EV. Équipée d'une batterie de 52 kWh, la Renault sera ensuite disponible en version 40 kWh. Dans le premier cas, l'autonomie devrait être d'environ 400 km, tandis que la variante dotée d'une batterie plus petite pourrait s'arrêter à environ 300 km.

La technologie embarquée sera caractérisée par l'avatar Reno, qui aidera le conducteur à interagir avec le système d'infodivertissement de la voiture. Le prix ? À partir de 25 000 euros !

Galerie: Renault 5 (2024), imaginée par Motor1.com